Home»Politique»«ADD pour SMS en 2019» en démonstration de force en  Belgique

«ADD pour SMS en 2019» en démonstration de force en  Belgique

0
Shares
Pinterest Google+

Astoria Hôtel à Anvers. Belgique. Une salle archi-comble.  Le   Mouvement ‘’ADD pour SMS en 2019’’, sous la conduite du Coordonnateur Abdoulaye Ndiaye, a reçu la forte délégation envoyée par leur leader, le ministre Abdoulaye Daouda Diallo. C’était  pour les besoins du démarrage officiel des activités du mouvement.

Le coordonnateur local de ‘’ADD pour SMS en 2019’’, à Anvers, a vivement félicité la délégation du Ministre des Infrastructures. «Cinq  jours, elle a presque fait le tour de la Belgique, après l’étape de la France ». Ainsi, avant de rallier le Portugal et l’Italie ou ils doivent se rendre après cette étape-ci, Abdoulaye Ndiaye  s’est réjoui : «  du travail effectué par le Président Macky Sall qui, en sept  (7) années, a réussi à transformer, de manière spectaculaire, le Sénégal de par sa vision, son patriotisme et son courage ». Avant de poursuivre : « Voilà un homme qui a fini de confirmer sa suprématie sur le plan politique et nous allons derrière le Ministre des Infrastructures lui accorder un second mandat ». Après lui,  «l’invité surprise » de la manifestation,  Ousmane Faye de la Coalition Manko Wattu Sénégal d’intervenir. Après avoir qualifié  son ami, le ministre Abdoulaye Daouda Diallo, « d’un vrai homme d’État qui a dirigé, avec dextérité, pendant quatre ans, le ministère de l’intérieur, avant celui des infrastructures, des Transports et du Désenclavement », Ousmane Faye ajoute que Diallo est un  «homme qui a le sens de l’écoute, qui a toujours été ouvert à tous les acteurs politiques, sans rancune ni arrogance, même à ceux qui le diabolisaient de manière injuste ».

Ousmane Faye accuse Sonko

« Je demande aux Sénégalais d’êtres vigilants et d’ouvrir les yeux sur les personnes qui aspirent à diriger le Sénégal, car, j’estime que ce sont des candidatures fantaisistes qui sont manipulées et financées par des lobbies de toutes sorte », accuse Faye qui pointe un doigt accusateur à Ousmane Sonko.

«Tout le monde a entendu le défunt khalife Général des Tidianes, en l’occurrence, Serigne Cheikh Al Makhtoum  faire cas de cette histoire et à plusieurs reprises, juste pour attirer l’attention des Sénégalais sur ces gens qui sont prêts à tout pour combattre les confréries au Sénégal », laisse entendre le leader de la Coalition Manko Wattu Sénégal Monsieur Ousmane Faye, invité du Mouvement « A.D.D pour S.M.S en 2019 » en séjour à Bruxelles, dans le cadre de sa tournée européenne.