Home»Politique»« ADD pour SMS en 2019 » : «Il est dangereux de confier notre pays à homme comme Sonko»

« ADD pour SMS en 2019 » : «Il est dangereux de confier notre pays à homme comme Sonko»

0
Shares
Pinterest Google+

Au cours d’une assemblée générale qu’ils ont tenue à Tivaouane, les membres du Mouvement des Amis d’Abdoulaye Daouda Diallo n’ont pas raté le chef de file  de Pastef. «Il serait dangereux, lors de la présidentielle, de faire un plébiscite au candidat de Pastef. Connu pour son désir de casser les confréries au profit d’un lobby, Ousmane Sonko ne devrait même pas avoir le nombre de parrains demandés pour être candidat, si les Sénégalais étaient logiques avec eux-mêmes. Un tel énergumène, si toutefois il accédait à la magistrature suprême, ferait vivre aux Sénégalais, dans leur ensemble, une vie dure en termes de dictature, mais aussi en termes de perte de valeurs qui ont toujours bâti le socle de notre société musulmane et religieuse», laisse entendre le communiqué dont sensite.sn a reçu copie.

Et Serigne Mansour Seck de poursuivre : «Je voudrai donc, en ce jour solennel d’Achoura, vous inviter à dégager de votre voie, tout candidat à la présidentielle qui porte le dessein d’anéantir notre idéal religieux. Je vous invite alors, à faire part aux autres compatriotes, de faire très attention aux candidats financés par des lobbies maçonniques ou homosexuels, ou des individus comme Ousmane Sonko qui n’a aucune carrure pour porter le titre de Président de la République ».

Ce Mouvement estime qu’«il appartient à un lobby qui pourrait faire mal et dont l’objectif est de changer les fondements de la pratique musulmane, connus et enseignés au Sénégal par nos chefs religieux, depuis des siècles. Ils sont foncièrement contre l’islam confrérique et n’ont donc pas leur place dans notre société ».

«En tout cas, personne ne sera d’accord avec une telle initiative et je rappelle à Sonko, qui est parrainé par ce lobby, qu’ici au Sénégal, on n’accepterait jamais qu’on touche à nos pratiques religieuses. Et donc, ses chances d’être président dans le pays de Mame Bamba, de Maodo et des autres dignitaires confrériques sont vouées à l’échec», martèlent les membres de ce mouvement.

Devant la grande mobilisation de ses camarades, notamment les femmes dirigées par Sokhna Assiétou Kébé, le coordonnateur départemental du mouvement a appelé à prendre sur le ministre Abdoulaye Daouda Diallo « qui abat, silencieusement, un énorme travail aux côtés du chef de l’Etat». Selon Mansour Seck et ses camarades, ses qualités d’homme «intègre et courageux doivent servir de modèle aux citoyens membres de « ADD pour SMS en 2019 » pour réussir nos missions politiques».

Les membres de ce mouvement étaient à Khombole, Thiénaba et Ndiassane, pour implanter les cellules de leur structure politique. Ils ont lancé clôturé leurs activités par une assemblée générale, avant de lancer officiellement la campagne de collecte des parrainages, sous la bénédiction du Ministre des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement, afin de permettre au Président Macky Sall de passer, dès le 1er tour, au soir du 24 février prochain. Devant une forte mobilisation des membres de ‘’ADD pour SMS en 2019″