Home»A la une»Adji Mergane Kanouté : “L’une des priorités du Président Macky Sall est la problématique de l’emploi des jeunes”

Adji Mergane Kanouté : “L’une des priorités du Président Macky Sall est la problématique de l’emploi des jeunes”

1
Shares
Pinterest Google+

Adji Mergane Kanouté, vice-présidente de la coordination des femmes de la coalition Benno bokk yakaar n’est pas pour le couplage des élections futures. Selon la présidente de l’Union pour le développement du Sénégal-authentique (Uds-A), le Pouvoir doit s’atteler à régler les problèmes des Sénégalais.

Quelles devraient être les priorités du dernier mandat du président Sall?

Dans un Etat comme le Sénégal, tout est surpriorité. Surtout qu’en arrivant en 2012, en raison des nombreuses difficultés qu’il traversait, le président Macky Sall devait vite tout redresser. Le Président Macky Sall a bien travaillé pour le 1er mandat mais il reste encore des choses à faire et à améliorer surtout dans le domaine de la santé ou certains hôpitaux manquent d’équipements  nécessaires pour la survie des patients mais également de personnel médical. Nous saluons la formation professionnelle destinée aux jeunes à travers le 3FPT. Une des priorités du Président en plus du secteur de la santé, c’est naturellement la problématique de l’emploi des jeunes.

Au mois de janvier dernier, vous aviez créé la polémique en declarant que le candidat Macky Sall remporterait la Présidentielle avec 57,34%, un chiffre qui n’est pas loin des 58,27% officiels. D’où vos teniez vos chiffres?

Au-delà de ma casquette de femme politique, je suis titulaire d’un master en communication et j’évolue dans le domaine depuis plus d’une dizaine d’années. Dans toutes les entreprises nationales ou internationales ou je suis passée, j’avais soit en charge la communication institutionnelle,  l’image de marque, la notoriété de la structure. Pour dire simplement que le pourcentage  annoncé avec le sondage était basé sur du concret, en respect avec la méthodologie d’un sondage. Dès le début, je savais que le 1er tour était une évidence et mon objectif premier était de sensibiliser et de conscientiser les populations sur la possibilité d’un premier tour. C’est à partir de ce moment que les populations  ont pris conscience de la possibilité d’un second mandat dès le 1er Tour.

Pensez-vous que le débat sur un 3e mandat de Macky Sall doit d’avoir lieu?

Le débat sur le 3e mandat est à mon humble avis prématuré. Nous venons  de gagner avec brio l’élection présidentielle et nous devons nous concentrer pour le moment à la prise en charge des préoccupations des sénégalaises et sénégalais et particulièrement accorder une attention particulière à la  cible des jeunes. Ce n’est pas un secret de polichinelle que la majeure partie de la jeunesse sénégalaise surtout les primo votants n’ont pas porté leur choix sur la personne du candidat Macky Sall. Il faut une analyse froide et rationnelle des résultats de l’élection présidentielle même si la victoire est belle. C’est l’occasion de rendre hommage aux femmes mais particulièrement aux femmes de Benno qui se sont fortement investies et déployées avec, à la tête la Présidente nationale, Mme le ministre d’État Ndèye Marième Badiane. Je voudrais aussi féliciter la 1ère Dame qui a joué un très grand rôle pour la victoire de Dakar. Elle s’est beaucoup investie en éteignant beaucoup de foyers de tension. Elle a, véritablement, joué le rôle d’une ministre de la femme. Les femmes lui décernent un satisfecit pour par son engagement mais aussi pour sa grande humilité.

Que pensez-vous du débat sur le couplage des élections locales et législatives ?

Je suis pas en phase avec ceux qui prônent le couplage des élections locales et législatives. Nous devons d’abord penser à l’évaluation de la Présidentielle et attendre la prestation de serment du Président de la République. Je suis pour le respect du calendrier républicain.