Home»Politique»Adji Mergane Kanouté pique l’opposition : «Les accusations gratuites sont l’arme des faibles»

Adji Mergane Kanouté pique l’opposition : «Les accusations gratuites sont l’arme des faibles»

0
Shares
Pinterest Google+

Le comportement de l’opposition ne plait guère Adji Mergane Kanouté. La vice-présidente de la coordination des femmes de Benno bokk yakaar a dénoncé, dans un entretien qu’elle a accordé au journal «Le Quotidien», « les accusations gratuites et tentatives de manipulations du peuple », estimant que c’est l’arme des faibles.  

«Je pense que les leaders politiques que nous retrouvons actuellement dans la scène politique ne savent sur quel pied danser. A mon avis, ils sont en train de faire une promenade, une détente dans les rues et ruelles de la capitale. Et ce qui est malheureux, c’est qu’ils n’ont pas de programme, encore moins de projets sérieux pour le peuple », a campé la député.

Pour Adji Mergane Kanouté, «ils n’ont autre arguments que de se livrer à des accusations gratuites et à des tentatives de manipulation de l’opinion ». «Et c’est dommage parce que cette démarche est l’arme des faibles en politique. Je vous assure que certains d’entre eux ne sont que des tonneaux vides, sans expérience ni sens de l’Etat. Par conséquent, ils ne peuvent hanter le sommeil de qui que ce soit, a fortiori celui du président Macky Sall », assure la native de Bongrès, à Kaolack, par ailleurs leader de l’Union pour le développement du Sénégal – Authentique (Uds-A).