Home»A la une»Affaire Mamour Diallo : Qu’attend le Procureur ?

Affaire Mamour Diallo : Qu’attend le Procureur ?

0
Shares
Pinterest Google+

 

Mamadou Mamour Diallo, Directeur des Domaines, est vraiment une ternissure dans le  » Macky ». Malgré les casseroles qu’il traîne, il ne s’inquiète, nullement pas. Un comportement qui pousse plus d’un citoyen à douter de la bonne foi et de l’impartialité de Dame Justice.

Les accusations du leader du parti Pastef , Ousmane Sonko ( ndlr: 94 Milliards F CFA puisés dans les caisses de l’Etat) viennent s’ajouter à la longue liste des étourderies de Mamour Diallo. Tant l’homme a toujours été un exemple achevé de mal gouvernance, de mal gérance. Du temps du régime libéral, il faisait partie du club de ceux qui ont dépecé la Foire de Dakar ( CICES), faisait la main basse sur les nombreuses terres comme celles de l’Aéroport Léopold Sedar Senghor de Ouakham avec la stricte complicité du clan Wade.

Après la chute des libéraux et dans le souci de préserver ses propres intérêts, ses affaires personnelles, Mamadou Mamour Diallo qui s’est gloutonnement nourri du lait de Wade , changea de couleur. Ainsi, il exploita son ADN de… pour rejoindre Macky qu’il combattait de toutes ses forces dans le Ndiambour (région Louga). Pour dire, son adhésion dans le  » Macky » n’ est qu’ une stratégie pour éviter le sabre de la Justice.

La preuve par mille: au lieu de s’aligner dans les rangs de l’Apr, il créé son mouvement  » Dolli Macky » qui n’ est rendu célèbre que par un tapage médiatique de mauvais aloi. La vérité de la vérité, c’est que c’est le Ministre Moustapha Diop, vaillant chevalier de la cause du peuple, qui est maître de l’Apr dans tout Louga .

Depuis 2012, toutes les victoires engrangées par la mouvance présidentielle portent, indiscutablement, les empreintes de  « Borom Kadjoor ».

Donc que Mamour Diallo cesse de nous pomper l’air. Il se sert de l’Etat au lieu de le servir. Les fortunes immenses qu’il amasse en dit long. Aux premières heures de la deuxième alternance dans notre pays, le Président de la République son Excellence Monsieur Macky Sall a théorisé une gouvernance vertueuse et sobre. Aujourd’hui, le cas Mamour charrie les  langues les plus folles. C’ est une question d’ honneur que d’ aller le fouiller pour voir plus clair sur les accusations contre lui. Il ne doit pas être un cas isolé, voire un intouchable. Le Procureur de la République est alors appelé à s’ auto-saisir. Il doit payer pour sa témérité.

Ibrahima Ngom Damel