Home»A la une»Assemblée nationale : Comment le PDS va encadrer son nouveau président de groupe parlementaire

Assemblée nationale : Comment le PDS va encadrer son nouveau président de groupe parlementaire

1
Shares
Pinterest Google+

Cheikh Mbacké Bara Dolli promu en remplacement de Me Madické Niang à la tête du groupe parlementaire, Liberté et démocratie, a-t-il l’étoffe pour faire correctement son travail, d’autant qu’il est illettré en Français, la langue officielle de travail ? C’est la question que beaucoup de Sénégalais se posent depuis l’annonce de son nom hier.

Oui, répond son collègue, Dr Toussaint Manga qui détaille la démarche que le PDS entend déployer pour l’encadrer et l’aider. Car, pour lui, c’est un travail d’équipe. «C’est un groupe parlementaire et il ne s’agit donc pas d’un poste individuel. Donc, tous ensemble, nous nous mettrons à pied d’œuvre pour que le groupe puisse marcher, pour éviter d’avoir des failles dans l’organisation et dans la démarche du groupe », a assuré le nouveau porte-parole du groupe parlementaire. Dr Toussaint Manga qui soutient que tout le groupe est soudé note qu’il n’y aura pas de problème dans le fonctionnement.

Il poursuit que le fait de ne pas faire des études en Français ne doit pas constituer un problème parce que Cheikh Mbacké Bara Dolli  a des connaissances en Arabe. Toussaint Manga relève que le nouveau patron du groupe parlementaire a toujours vaillamment défendu des positions pour le bien-être des citoyens sénégalais. C’est pourquoi, Dr Manga ne voit pas de pertinence à ce que des gens veuillent l’écarter sous prétexte qu’il n’a pas étudier en Français.

sensite