Home»A la une»Carte d’identité nationale : Ce que les Sénégalais risquent à partir du 30 novembre 2018

Carte d’identité nationale : Ce que les Sénégalais risquent à partir du 30 novembre 2018

1
Shares
Pinterest Google+

A partir du 30 novembre 2018, les anciennes cartes d’identité nationales ne seront plus valables. L’Union Nationale des Consommateurs du Sénégal (UNCS) qui donne l’information invite les Sénégalais à aller récupérer leurs nouvelles cartes Cedeao, sans quoi, bonjour les désagréments.

«Tout citoyen qui présentera une carte nationale d’identité numérisée (entendons par là l’ancienne carte) pour l’envoie ou le retrait d’argent dans les institutions financières (Banque, Poste, Etablissement de micro finances) à la SONATEL (pour l’identification) etc…, se verra priver des services», informent Ibrahima Dramé et ses camarades.

Ils demandent «expressément» à tous les citoyens, notamment ceux des couches sociales défavorisées, qui sont les plus vulnérables, de se mettre en conformité en allant dans «les meilleurs délais possibles s’inscrire auprès des Commissariats et Postes de Police de leurs localités, pour éviter les désagréments certains qu’ils rencontreraient à compter du 30 novembre 2018, s’ils ne disposent pas de la nouvelle carte d’identité biométrique».