Home»A la une»Casamance : La plateforme des femmes répond à Salif Sadio

Casamance : La plateforme des femmes répond à Salif Sadio

0
Shares
Pinterest Google+

La plateforme des femmes pour la paix en Casamance n’a pas été insensible à la sortie du chef rebelle, Salif Sadio, à travers ses lieutenants, qui l’accuse d’être «illégitime».

«Nous ne demandons pas le droit de nous impliquer dans la résolution du conflit en Casamance ; nous l’assumons comme le droit de prendre en charge les victimes de ce conflit armé», a dit, sur Rfm, sa présidente, Ndèye Marie Thiam Diédhiou. Selon elle, le travail que la plateforme avec toutes les autres organisations pour arriver à la paix, est légitime. «Nous l’avons fait avant toute légitimité, en qualité de mères, d’épouses, de sœurs. C’est le rôle des femmes de la Casamance. Il nous a aussi été donné par les Nations-Unies. Notre implication dans la résolution du conflit, nous la réaffirmons pour réaliser notre objectif de mettre tous les acteurs autours d’une table pour la résolution définitive du conflit», a-t-elle martelé.