Home»A la une»Cheikh Yérim Seck : «Négliger l’impact de Madické Niang relève d’une sorte de méthode de Coué»  

Cheikh Yérim Seck : «Négliger l’impact de Madické Niang relève d’une sorte de méthode de Coué»  

1
Shares
Pinterest Google+

C’est officiel. Cheikh Mbacké Bara Dolly, un membre de la famille de Touba, remplace Me Madické Niang très introduit dans le cercle maraboutique. Selon le journaliste et analyste politique Cheikh Yérim Seck, Abdoulaye Wade a fait ce choix pour endiguer l’impact certain son désormais ex-homme de confiance.

 «Ce qui est sûr, c’est que Me Madické Niang est actionnaire dans le Parti démocratique sénégalais (PDS) à Touba. Pendant très longtemps, il a été l’interface entre Wade et Touba. Négliger l’impact de Madické ou faire semblant de l’ignorer  relève simplement d’une sorte de méthode de Coué (méthode fondée sur l’autosuggestion et l’autohypnose, due au psychologue et pharmacien français Emile Coué de la Châtaigneraie)».

«C’est évident que la perte d’un homme comme Madické Niang, avec son entregent à Touba, dans la communauté mouride va se ressentir sur l’électorat d’Abdoulaye Wade. C’est pourquoi Wade cherche à contrebalancer son influence en nommant à sa place un membre de la famille de Serigne Touba. C’est un signe que Abdoulaye Wade connaît l’impact de Madick qu’il cherche à endiguer», a ajouté vendredi, sur Rfm, le journaliste.

Sensite