Home»A la une»Contrat d’affermage pour la gestion de l’eau : Le ministère de l’Hydraulique s’explique sur le choix de Suez

Contrat d’affermage pour la gestion de l’eau : Le ministère de l’Hydraulique s’explique sur le choix de Suez

0
Shares
Pinterest Google+

Le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement s’explique sur le choix de la multinationale Suez pour le contrat d’affermage pour la gestion de l’eau. Il évoque comme raison une «meilleure offre technique et économique» de l’entreprise française. Toutefois, il indique que la Sde a bien le droit de faire un recours.

«Les gens confondent. Ici, ce n’est pas un marché de prestation de travaux ou de services où on prend l’offre la moins-disante. C’est une délégation de service publique et pour ça, il y a l’offre de service technique et l’offre financière», a déclaré Mamadou Diokhané.

Le Dage et président de la commission des marchés  d’ajouter : «maintenant, il faut une évaluation de l’ensemble de ces offres et leur cohérence. D’après le comité technique d’évaluation des offres composé d’experts, il nous a proposé l’offre de Suez comme étant l’offre la plus avantageuse économiquement. Et sur cette base, nous l’avons adopté et envoyée à la direction technique qui nous a donné un avis de non objection et on l’a publié».

Selon M. Diokhané, «les candidats, comme la Sde, ont la possibilité de nous saisir par un « recours gracié » dans les cinq jours et nous dirons les raisons qui ont motivé cette décision. «C’est normal que la Sde le fasse », a-t-il noté ce mercredi sur Rfm.

L’entreprise française, Suez, est donc l’adjudicataire provisoire pour laisser libre cours au recours que devrait introduire la Sde.