Home»A la une»Coronavirus : Une misère pour l’islam sénégalais (Par Karamba Ndiaye)

Coronavirus : Une misère pour l’islam sénégalais (Par Karamba Ndiaye)

0
Shares
Pinterest Google+
Le fanatisme religieux au Sénégal, la croyance providentielle, le parfait musulman…. C’est toujours une dévotion circonstantielle et temporelle en fonction d’un fait. C’est obstination, entêtement, croyance aveugle… Évidemment, quand le fanatisme se mélange à la foi, ça tend vers la folie.
Comment peut-t-on imaginer cette recherche effrénée de cheveux perdu dans le Coran sous prétexte de se protéger contre le coronavirus..? Et voilà on fait fi aux mesures élémentaires de prévention comme si la prévention  n’existe pas dans l’islam.
Par cet agissement surréaliste qui circule, depuis hier, via une vidéo postée sur le net, les plus vulnérables et crédules sont en train de nager dans l’erreur. Dans cette vidéo on entend l’interlocuteur expliquer aux « croyants » les pages du coran où on est censé trouver ce mystérieux cheveux. Ensuite ce cheveux doit être plongé dans une bouteille d’eau que chaque membre d’une famille devrait boire.
Pis certaines personnes font d’autres vidéos pour dire qu’ils ont trouvé le cheveux perdu. Quelle ironie !!! Et le pays se met à rassembler à une grande scène de marionnettes, jeu favori des manipulateurs.
Et pendant ce temps, certains imams et oulémas s’opposent à la fermeture des mosquées pour la prière du vendredi… Comme si encore notre islam est exceptionnel vis à vis des autres. Entre cheveux perdu dans les pages du livre saint, et « extra musulmanité », c’est la misère pour l’islam sénégalais.
« Iqrah » (apprends) a été répété Allah au  Prophète dans le Coran. Et le Prophète a bien transmis le Message d’Allah . Donc quiconque apprend est Guidé.