Home»A la une»Covid-19 : Les actes salvateurs posés par le président Macky Sall (Par Salif Badji)

Covid-19 : Les actes salvateurs posés par le président Macky Sall (Par Salif Badji)

0
Shares
Pinterest Google+

Dès l’apparition de ce virus appelé du covid-19, très mortel, qui a fini de toucher tous les continents avec un lourd bilan, la première réaction du président de la République, Macky Sall était son refus sage de rapatrier les étudiants sénégalais résidant à Wuhan.

Tout en décident de les accompagner financière. Car, le Sénégal n’était pas dans les dispositions de les prendre médicalement en charge. Cette admirable décision a été accompagnée de celle de la fermeture formelle de toutes les frontières maritimes, aériennes et terrestres  et de tous les lieux faisant l’objet de rassemblement comme les mosquées, les églises, les écoles, les universités.

Le chef de l’Etat a ensuite instauré un couvre-feu total de 20h à 6h du matin, tout en invitant la presse, toutes les bonnes volontés à une vaste sensibilisation sur des mesures barrières pour éviter la propagation du covid-19.

Le 4 avril 2020, lors de son adresse à la Nation, le président a proposé une enveloppe de 1000 milliards Fcfa pour accompagner la population. Il a aussi demandé aux chefs d’entreprises de ne renvoyer aucun employé sauf sur faute lourde.

Le président Macky Sall les a instruits de payer les 70% du salaire de l’employé qui ira en chômage technique. Dans ce sens, les entreprises n’auront pas à payer les taxes et impôts qu’elles devaient verser au Trésor pour les employés à partir de mars-avril jusqu’à la fin de cette pandémie.

Le président Sall a instruit la Senelec et la société de distribution et de commercialisation de l’eau, Sen’Eau l’Etat de prendre en charge les 15000 Fcfa des factures de tous les ménages vulnérables. L’autre mesure phare est la distribution des vivres aux familles vulnérables du Sénégal pour faire face au covid-19.

Voilà, en somme, les  dispositions que le président Macky Sall a déroulées pour une bonne prise en charge sur le plan social et qui a fait que le Sénégal est cité en exemple. Une telle posture influera sur une maîtrise de notre inflation qui, en Afrique occidentale, est acceptable par le Fmi la Banque mondiale.

Monsieur le président, tenez bon ! Cette posture que vous montrez aujourd’hui montre à suffisance votre intérêt pour le bien être des Sénégalais.

Votre initiative lancée pour la suppression de la dette des pays africains plombés par Clovid 19 est excellente. Car, depuis 25 ans, pour la première fois, l’Afrique est dans une sévère récession économique pour plus de 40 pays on prévoit une baisse du PIB de 6%.

Bravo !

Salif BADJI

Kissal authentique