Home»A la une»DAHRA DJOLOFF UNE VILLE TOUJOURS OUBLIÉE ! (Idrissa Samb)

DAHRA DJOLOFF UNE VILLE TOUJOURS OUBLIÉE ! (Idrissa Samb)

0
Shares
Pinterest Google+
Le Djoloff a toujours voté pour le Parti au pouvoir des indépendances à nos jours.
Jadis SOCIALISTE, hier LIBÉRAL et aujourd’hui avec le président Macky SALL.
Ce n’est pas la position des uns et des autres qui est importante mais qu’est ce notre position partisane vis-à-vis du parti au pouvoir nous a apporté?
Pour ne pas être un nihiliste, le régime actuel a eu à faire quelques réalisations dans le djoloff comme les pistes de production, des forages entre autres.
Mais ces différentes réalisations ont été faites dans les villages et surtout dans la commune de Linguere qui a complètement changé de visage.
 Qu’en est-il de la commune de DAHRA ?
Rien depuis son érection en commune en 1990 c’est toujours RIEN avec une population de presque 40 000 habitants au moment où des contrées qui sont devenues capitales départementales comme SALEMATA compte 4750 habitants, RANEROU :3026, SARAYA:, 1337, OUSSOUYE :4239, KANEL :13 331, NIORO: 15 643,  GUINGUENEO : 16 000, GOSSAS:10 877, BAMBEYE: 21 250, KOUNGHUEL : 19 984, LINGUERE : 17 788, KEBEMER : 22 866 pour ne citer que ces villes.
Est-ce normal si nous savons que la ville de DAHRA polarise presque toute l’économie du ferlo et n’a jamais eu la promotion de ses fils dans les instances de décision. Toujours les nominations se font et se défont sans pour autant prendre en compte les fils de cette belle commune qui nous a tout donné.
La faute à qui ?
À la population de Dahra qui n’a jamais eu le courage de dire NON au moment opportun.
En effet sur le plan électoral la commune de a poids électoral comme l’attestent les statistiques  15 635 électeurs au moment où Linguere compte 10 585 et Kebemer 9600.
Donc toujours Dahra occupe le peleton de tête sur le plan démographique mais occupe la dernière place lors des promotions dans les instances de décision.
Prenez vos responsabilités et demandez aux tenants du pouvoir qui cherchent un second mandat et aux autres candidats de RECTIFIER LE TIRE en corrigeant cette injustice qui n’a que trop duré !
Pourquoi à chaque fois la population de la commune est utilisée comme FOND DE COMMERCE pour duper le président de la République car c’est elle qui est mobilisée lors des meetings pour amuser la galerie des autres contrées du djoloff ?
Chers parents rendez vous compte que la ville de Dahra si les pouvoirs publics en place ne rectifient pas le tir risque de rester jusqu’en 2035 sans bénéficier des prochaines réalisations prévues. En effet, le PSE qui est le programme sur lequel notre pays va se baser pour réaliser les différents projets avec les programmes annexes comme LE PUDC PROMOVILLE PRODAC n’a rien prévu pour Dahra.
Pourquoi cette injustice ?
Évitons de sortir à chaque fois en masse pour applaudir le président de la République qui n’a même pas pris le temps de descendre ne serait ce que 20 minutes pour faire le tour de la ville afin de connaître l’étendue de la ville mais aussi constater le vide en terme de réalisations pour son septennat !
Refusez le suivisme que vous imposent les mercenaires à la quête de popularité et faites un choix judicieux en mettant sur la table la condition que tant que ces injustices ne sont pas corrigées DAHRA VA VOTER CONTRE le pouvoir en place.
Je vous rappelle que si le président de la République croit que TOUT VA BIEN À DAHRA DJOLOFF IL NE PENSERA MÊME QU’IL SOIT OPPORTUN DE REVENIR SUR LE SOL DU DJOLOFF POUR SOLLICITER VOTRE SUFFRAGE SACHANT QUE TOUT EST DÉJÀ ACQUIS ET ON NE SE BAT PAS POUR UNE CHOSE DÉJÀ ACQUISE.
Idrissa Samb,  président du mouvement
DEM(Djolof En Marche)