Home»A la une»Eléves et étudiantes plus exposées aux violences faites aux femmes

Eléves et étudiantes plus exposées aux violences faites aux femmes

0
Shares
Pinterest Google+

 

Un rapport sur la violence faite aux femmes révèle  que les élèves et les étudiantes sont les catégories sociales les plus exposées à la violence.  Elles constituent 38,78% des cas. Soit 128 cas sur 330 victimes recensées. Cette enquête place Matam en tête des départements où les femmes sont plus victimes de violences. Informations livrées vendredi lors d’un atelier organisé par l’Union démocratique des travailleurs du Sénégal (Cnf-Udts). Une enquête menée sur quatre formes de violences, a permis de tirer ces conclusions.  Il s’agit des violences physiques,  psychologiques, sexuelles et verbales.  Le département de Matam, arrive en tête avec un taux 91,58 % de cas de violences soit 87 cas sur 95 personnes enquêtées. Il vient devant le département de Médina Yorofoula avec 64, 28%. Il y a ensuite le département de Mbour (58,70%),  Saraya (39,13%), Pikine (36,20 %).