Home»Billet»En marche sur la tête…

En marche sur la tête…

0
Shares
Pinterest Google+

Dans l’enregistrement qui fait le buzz du moment, on y entend une ancienne ministre de Wade proférer des menaces et des insanités contre les forces de l’ordre et contre le président de la République. Aminata Lô aurait été arrêtée pour « violation du couvre-feu ». Qu’en est-il exactement ? L’on nous en dira peut-être plus dans les prochaines heures. Tout compte fait, ce que l’on a
entendu, ressemble plutôt à du « je-m’en-foutisme ». « Vous pouvez rapporter mes propos à qui de droit », martéle-t-elle.

Elle parlait haut et fort, en public. Avec beaucoup d’assurance et d’arrogance. Sans doute, elle ne s’attendait pas à une telle interpellation, en tant qu’ancienne ministre de la République. Madame Lô a ainsi étalé toute sa colère de manière brutale en faisant le procès des gendarmes qui auraient mal agi à son encontre. Là-voilà entre les mains de la Justice. Elle risque la prison comme c’était le cas avec l’artiste Amy Collé Dieng qui avait été accusée d’avoir tenu des propos très inconvenants à l’endroit du Chef de l’État ou encore récemment Assane Diouf accusé d’outrage à agent et d’injures publiques. Ce qui donnerait raison à ceux qui pensent que la justice sénégalaise agit avec parcimonie. Car, Aminata Lô ne fait que rejoindre d’autres personnalités issues du pouvoir sur ce terrain…des insanités. Passons.
Le coronavirus fait toujours des ravages chez nous mais la mauvaise gouvernance est aussi fatale pour un pays aussi pauvre que le Sénégal. Ces révélations de
Khalifa Dia, président du Conseil d’Administration de la Senelec, sont renversantes : «Makhtar Cissé avait embauché plus de 1300 jeunes de sa clientèle politique… Pape Demba Biteye fait de même pour 300 jeunes chaque année». Dramatique si l’on sait qu’on nous avait promis de privilégier « la patrie avant le parti ». Boubacar Seye est toujours en prison pour « diffusion de fausses nouvelles ».
Ce pays marche bien…sur la tête.