Home»Politique»Fichier électoral : Ousmane Faye tacle l’opposition et met en garde Karim

Fichier électoral : Ousmane Faye tacle l’opposition et met en garde Karim

0
Shares
Pinterest Google+

Ousmane Faye, leader de la coalition électorale, Manko wattu Sénégal (Mws) s’en est également attaqué l’opposition qui doute de la fiabilité du fichier. Il était à Louga, dans le cadre de la collecte des parrainages pour la Présidentielle 2019.

«Il est temps qu’ils sachent ce qu’ils veulent réellement. S’ils disposent d’un fichier autre, qu’ils le sortent. Celui qui existe déjà n’est destiné qu’aux candidats reconnus par le Conseil Constitutionnel. Ensuite, il faut qu’ils se rappellent que l’audit du fichier par les experts  l’Union Européenne a été sans appel, car il a été bien dit qu’il était à 98% fiable et est l’un des meilleurs fichiers du monde, toutes proportions gardées ! », souligne-t-il.

Ousmane Faye indique qu’en termes de sûreté, de sécurisation et d’enroulement, la fiabilité est irréprochable et on doit s’en référer. Donc c’est des futilités qui renseignent sur leurs intentions de justifier leur défaite le 24 février au soir. Ce qui a emporté Diouf et Wade laisse montrer que les règles sont assez claires et personne ne peut voler des élections ici au Sénégal», a-t-il motivé.

Par ailleurs, Ousmane Faye a mis en garde le président Macky Sall sur un éventuel retour de Karim Wade au Sénégal. Selon lui, l’ancien ministre doit payer les 138 milliards de Fcfa qui lui a infligés la Crei. «Nous n’avons pas à spéculer sur un voleur de la trempe de Karim Wade, un grand délinquant financier qui a abusé de la confiance de tout le peuple sénégalais pendant qu’il était ministre du Ciel et de la terre », a-t-il cogné.

Selon lui, cette affaire est derrière nous, car elle a été maintes fois débattue et enrôlée par la juridiction compétente. «Nous ne devons pas perdre de vue que  les 138 milliards que doit Karim Wade à l’Etat du Sénégal, et les 105 milliards détournés par sa sœur, Sindjély Wade, dans le cadre du Fesman, en complicité avec Me Madické Niang ne doivent pas être logés dans la rubrique « pertes et profits »», a-t-il dit.

Pour Ousmane Faye, Karim Wade doit commencer par payer l’argent qu’il doit au peuple sénégalais. «Avant de faire ou de prétendre à quoi que ce soit, il doit nous rembourser intégralement notre argent, ou subir l’exécution de la contrainte par corps. Mieux, sur l’affaire des milliards volés dans le FESMAN, nous interpellons, du coup, Me Madické Niang sur la destination des 5 milliards accordés par le Brésil qui restent, jusque-là, introuvables. On se rappelle que c’est lui qui avait négocié le pactole, et ce sera donc tout heureux qu’il nous dise sur l’utilisation qui en a été faite », accuse Ousmane Faye.