Home»A la une»Financement occulte : Oxfam lave Sonko

Financement occulte : Oxfam lave Sonko

0
Shares
Pinterest Google+
Dans un communiqué Oxfam rejette toutes les accusations sur une supposée relation avec Ousmane Sonko dans le cadre de ses activités politiques. Ci-dessous le communiqué de cette Ong.
« Suite aux différents articles diffusés ces derniers jours sur une éventuelle relation entre Oxfam au Sénégal et Monsieur Ousmane Sonko candidat à la présidentielle 2019 et Tullow oil ; l’organisation souhaite apporter les précisions ci-dessous :
 Oxfam est une ONG apolitique, non partisane, elle contribue à porter au
niveau des instances de décision les attentes et propositions citoyennes afin de lutter contre la pauvreté et les inégalités.
 Oxfam est active dans la promotion de la transparence dans les industries extractives à travers le monde, dans plus de 70 pays. Elle accompagne les différents acteurs de la société civile, parlementaires et professionnels de l’information pour les mobiliser à participer activement aux réformes des cadres juridiques et institutionnels de gouvernance du secteur des ressources minérales et à leur application au bénéfice des populations les plus vulnérables. Les citoyens sont sensibilisés sur les enjeux du secteur pour mieux interpeller l’Etat et les entreprises privées à plus de responsabilité dans les politiques et pratiques mises en œuvre.
Dans le cadre de ses activités, Oxfam travaille aussi avec des experts et consultants pour accompagner le travail de ses équipes de programme.
C’est ainsi que Oxfam Au Sénégal, pour son programme Gouvernance des ressources minérales et finances publiques au profit des populations vulnérables a eu à collaborer avec plusieurs consultants–formateurs choisis à l’issu d’une procédure régulière de passation de marchés, dont Monsieur Ousmane Sonko, en sa qualité de consultant indépendant pour animer une journée de formation sur la fiscalité dans les industries extractives. L’activité a eu lieu à Saly, du 25 au 28 Avril 2017.
Avaient participé à cette formation les partenaires d’Oxfam au Sénégal, représentants la société civile, les parlementaires, la presse, des populations impactées par les projets miniers.
Monsieur Ousmane Sonko a été sélectionné sur la base d’une proposition technique et financière, suite à un appel d’offres et un processus de sélection respectant les normes de transparence d’Oxfam et de ses partenaires.

 Oxfam est aux côtés des personnes touchées par les projets miniers, pétroliers et gaziers. Sa vision est un monde sans pauvreté, façonné par la justice sociale dans l’exploitation des ressources naturelles, au profit des communautés, de la préservation de leurs moyens d’existence et de l’environnement.
Au Sénégal, Oxfam intervient sur la base d’un partenariat multi-acteurs impliquant des organisations de la société civile, des réseaux de journalistes, des administrations publiques et indépendantes, le réseau parlementaire pour la bonne gouvernance des ressources minérales composé de parlementaires de différentes obédiences politiques.
Oxfam au Sénégal a également signé un accord de partenariat avec le ministère en charge de la promotion de la bonne Gouvernance depuis 2015.
Dans le cadre de ses activités à l’échelle mondiale, Oxfam est souvent en contact avec des compagnies minières qui font parties de ses cibles en matière de plaidoyer. Mais Oxfam n’accepte aucun fonds des compagnies minières.   L’organisation a été en contact avec Tullow Oil sur les questions de transparence et de taxes. Au Ghana et au Kenya un projet pilote sur le consentement Libre, Informé et Préalable (CLIP) des communautés visées par les projets miniers, pétroliers ou gaziers a été mis en œuvre. Dans le comté de Turkana (Kenya) une étude indépendante sur le respect des principes du CLIP par des sociétés minières a été réalisée et Tullow Oil a été présent avec beaucoup d’autres participants lors de la présentation des résultats de l’étude au Ghana en Décembre 2018.
FIN
A propos de Oxfam au Sénégal
Oxfam intervient au Sénégal depuis 1981 à travers différents projets et programmes, exécutés principalement par des ONG nationales et des organisations communautaires de base.
Oxfam a financé des interventions dans divers secteurs (accès à l’eau, production agricole, pêche artisanale, éducation, micro finance, consolidation de la paix, etc.). Oxfam a aussi lancé des campagnes. Une pour un commerce équitable intitulée « Commerce Equitable », pour le contrôle des armes avec « Contrôlons les Armes » ou encore pour la promotion du lait local avec la campagne « Mon lait est local » dans la région de l’Afrique de l’Ouest et au Tchad. Dans le cadre de la campagne mondiale«Cultivons», nous demandons aux décideurs de mettre en place des systèmes efficaces pouvant assurer la sécurité alimentaire.
Nous travaillons aujourd’hui sur la base d’une théorie du changement qui repose sur la transformation des groupes marginalisés en principaux acteurs de changement par la maîtrise de leurs moyens d’existence et l’émergence d’une masse critique capable de négocier ses droits et de participer aux prises de décision.
Nous fournissons d’une part des solutions durables pour la sécurité alimentaire, l’accroissement des revenus et l’accès aux services de base et d’autre part, nous tentons de stimuler une citoyenneté active afin de combattre les causes profondes de la pauvreté. »