Home»Contributions»Fondation Elisabeth Diouf : Solidarité Sans Partage

Fondation Elisabeth Diouf : Solidarité Sans Partage

0
Shares
Pinterest Google+
Qui contrôle aujourd’hui la Fondation « Elisabeth Diouf-Solidarité-Partage » ? Personne, ou presque, sinon quelque fantôme sans visage mais avec un nom.

Depuis la disparition de Babacar Ndéné Mbaye, président du Conseil d’administration, un homme-orchestre a pris les rênes du pouvoir, étant tout à la fois, depuis 2002 : président, trésorier, secrétaire, vaguemestre,…

On avait plus craint le pouvoir issu de l’alternance, en 2000, les « associés » ont vu Blücher. Le rôle social de la Fondation est certes visible avec les centres de la Médina et de Golf Sud, principalement : les partenaires traditionnels sont restes fidèle, le personnel soignant aussi ; mais la gestion de la Fondation elle-même pose problème.

Pathé MBODJE, M. Sc, 
Journaliste, sociologue