Home»Contributions»Lettre mémorandum (Par Khaly-Moustapha LÈYE)   

Lettre mémorandum (Par Khaly-Moustapha LÈYE)   

0
Shares
Pinterest Google+

Chers Africains de l’Ouest et de la Diaspora ! Fils et filles du Continent, du Nord au Sud, d’Est en Ouest et du Centre ! Migrants voyageurs, aventuriers en captivité, émigrés installés, victimes de rejet et de racisme. L’heure a sonné ce 12 octobre avec mes 52 ans tombés à plomb… 

Je ne suis pas le prophète Noé pour sonner l’alerte et vous engager à regagner vos sièges de députés, au nom de votre clan, tribu, patrie, famille ou parti dans l’arche commune en construction aux bords de l’océan Atlantique chez vous ici au Sénégal -Sunu gal, notre Arche – où, du fait de l’érosion maritime les côtes sont exposées à disparition progressive par engloutissement à cause du niveau d’avancée et de montée des eaux maritimes. Les forêts noires ne sont pas en reste également avec la coupe abusive et outrancière du bois destiné à l’exportation. Ce phénomène aidant, à côté du déluge des précipitations diluviennes et inondations de surfaces cultivables ou habitables le réchauffement climatique planétaire aura déjà fini de faire ses effets ressentis de façon impactant de plus en plus par les populations désemparées et complètement à l’abandon au profit du capital industriel des investisseurs étrangers pourvoyeurs d’emplois et de retombées dit-on.

Quand bien même désaffectées les populations que nous sommes ne contrôlant rien n’étant pas des décideurs n’auront gain de cause qu’en construisant leur espace à l’image des gens de l’arche composés d’un couple de chaque être vivant dont huit espèces de chaque qui avaient pris place dans l’arche. Mais à rappeler que le peuple de Nuhum ne s’était avisé après maints appels à changer la corruption qui était en eux qu’à la limite du temps quand la colère divine s’apprêtait à s’abattre sur eux comme châtiment et punition pour ce à quoi ils s’adonnaient à cette époque-là. Rappel de la part d’un Seigneur très Miséricordieux à Son messager l’illustre Mohamed (Psl).

C’est dire aussi que je ne saurai non plus être ce conducteur du peuple des hébreux, leur chef contesté, devenir un autre frère Moïse blanc ou noir que chante et annonce Rastaman (Bob Marley, dans Exodus) la venue dans ce monde pour réaliser les prescriptions des Saintes écritures et la prophétie finale.

Mais, chers frères, chères sœurs, membres virtuels ou non du Mouvement Farafina Dambé pour la Renaissance africaine au 21ème siècle, je vous recommande de booster l’énergie cosmique en vous en vous tenant par la main fraternellement et ardemment pour former la ronde humaine universelle autour du groupement d’intérêts économiques de la Diaspora et des revenants au bercail : le Cercle de réflexion des Africain-e-s démocrates et intellectuel-le-s pour le Fédéralisme (Cradif-diaspora internationale afro – maison de la culture des hôtes et d’éditions panafricaines). Ceci, pour danser ensemble la far-and-dolel (se mettre ensemble – cheminer ensemble – agir ensemble pour nous renforcer) autour de mère Afrique au cours de nos messes du festival panafricain international al et sous régional d’Afrique de -l’ouest-centre-sud-est-nord-îles): le camp international pour la paix – New Black Africa for peace – plateau culturel tournant itinérant et biennal sur six mois d’activités touristiques, socioculturelles, sportives, scientifiques , agronomiques, politiques, économiques etc. entre nous leurs jattiggi et avec eux nos hôtes du jour reçus, groupes d’étudiants, personnalités politiques, militaires, industriels, invités, hauts fonctionnaires et professeurs émérites, familles et enfants d’immigrés, Ong et associations, inscrits festivaliers; à l’accueil, au séjour, à l’hébergement sur contrat de voyage via les compagnies et agences de voyages partenaires de la commission inter partie d’organisation du festival.

Une nouvelle partition sous de nouveaux jours et un ciel plus clément adviendra de ce forum global élitiste et pacifiste sur la paix, camping touristique international de cours magistraux au colloque symposium des assises fédérales démocratiques et congrès du futur africain: tables rondes, room show b2b, salons commerciaux et foires artisanales, rencontres interactives et échanges inter civils, conférences publiques et concert de la paix….

Au finish, naîtra la Pax Africana comme résolution finale du festival clôturant ses portes avec la fin de l’année civile courant, sur une bonne note, avec l’adoption ou la révision, sur amendements acceptés ou rejetés, validés et discutés, démocratiquement, en assises et au congrès, pendant les sessions d’audition lecture de l’avant projet de charte universelle des citoyens du 21ème siècle : propositions africaines concrètes de paix et de sortie des crises et d’incitation à cessation de feu de conflits et de guerre au terrorisme, liés au terrorisme, dus au terrorisme international, mal du siècle.

Dans l’allégresse des adieux et des émouvants départs/séparations, après des jours et des semaines de fraternisation sincère entre hôtes et invités, acteurs locaux et populations autochtones et étrangères hôtes festivaliers, parents immigrés, il sera possible de songer à développer ce qu’on a ressenti d’anormal pour y suppléer avec des moyens orthodoxes réunis pour plus d’impact sur les populations, les cas sociaux critiques, les groupes vulnérables, la demande sociale nationale exprimée, etc. en créant des ponts au travers d’associations de bienfaisance et d’actions humanitaires entre autres organisations sociocommunautaires à mettre en place ensemble. Et qui sont celles ci :

  1. Amitié entre les peuples du nord (occident) et du sud (tiers monde) : Alcafal association libre de concorde et d’amitié franco-anglo-afro et lusophone ;
  2. Coopération entre les artistes Africains et du monde entier : association africaine de coopération artistique  (2ACA) ;
  3. Titre de propriété intellectuelle, brevets, droits d’auteur et droit voisins : collectif des artistes Black CAB- « Mali Dambé » ;
  4. Défense communautaire des droits humains, de la femme, des enfants, des réfugiés, des ressortissants étrangers résidents : Collectif des Africains de Dakar (CAD UCAD COUD) ;
  5. Droit humanitaire, de secours médical, de survie des minorités socio ethniques et culturelles, d’intégration des exclus et des marginaux : CLUB des AMIS DE TOSH – Bureau de liaison des Africain-e-s et Africain-e-s conscients et conscientes du King et du King King of Kings King of reggae Association internationale des territoires unis  (Black Cat Aitu) ;
  6. Droits civiques universels contenus dans la charte universelle des citoyens du 21ème siècle dénommée Pax Africana à promouvoir à travers la Commission internationale inter partite d’organisation du festival panafricain international et sous régional d’Afrique de l’ouest la New Black Africa for peace (Cio Nba – West peace festival) ;
  7. Droits du Consommateur africain ressortissant pays, contribuable communautaire, électeur national, citoyen Cedeao-Cemac-Comesa-Sadec : Collectif des autochtones coalisés -Association des consommateurs (Collac-Adc) ;
  8. Droit international des affaires (acte ohada) par actionnariat et prise de parts sociales libérées à la souscription et participation au capital social générateur de fonds de placements sûrs et orthodoxes du groupement d’intérêt économique fondateurs de tous ces actifs sociaux. À la fois Gié international de la Diaspora et des ressortissants locaux, mais aussi maison des hôtes, de la culture kemit et d’éditions panafricaines éditrice du journal La Plume Libérée -revue-magazine-bulletin papier et organe quotidien de liaison et d’informations générales du bureau de gestion d’organisation et de méthode du cercle de réflexion des Africain-e-s démocrates et intellectuel-le-s pour le Fédéralisme  (BGOM-CRADIF Gié international Diaspora Mother Land) ;
  9. Droits scolaires et syndicaux de la petite enfance, des jeunes et moyens élèves, des collégiens et des lycéens de l’enseignement public laïc privé et confessionnel : association d’entraide scolaire et de secours chrétien/musulman : Jeunesses actives et humanistes du 3ème millénaire (JAH 3M) ;
  10. Droit à l’emploi salarié, à la formation diplômante et au stage -contrat d’embauche – promesse d’embauche -première embauche -embauche prioritaire et nouvelle etc. Bureau public de placement et de gestion des demandeurs d’emploi, sortants d’école et demandeurs de reconversion socioprofessionnelle ou d’apprentissage volontaire /bénévole : JBH ALAM FAW OIG  (Jeunesses bleues horizons Alpha Logos/action +mobilité pour l’emploi jeune intérimaire; saisonnier, social, communautaire, agricole, qualifié, salarié, temporaire, vacatariat- remplacement-  Fédération des actifs workers) ;
  11. Droits politiques des acteurs politiques,  acteurs de la société civile, partis d’opposition, mouvements et organisations de la société des lettres et des arts, de la culture et du monde universitaire, crème de la société africaine interplanétaire réunie penseurs, cerveaux en fuite de retour au pays pour insertion et installation autour de la demande sociale à satisfaire doléances publiques nationales, sous régionales, continentales, communautaires, à prendre en compte par nos intellectuels organiques et du genre pour diligenter ensemble des projets de sociétés, d’infrastructures, programmes sociaux et territoriaux de resetting global au sein de la boîte noire think tank, plate forme des forces politiques alternatives et de la génération de la relève pour le renouveau démocratique : la LDAC UJJAMA TRUE DEMOCRACY : Ligue démocratique africaine contemporaine ;
  12. Droits économiques et universitaires, du citoyen lambda au premier magistrat, recensés, étudiés, révisés, réadaptés, ajustés, analysés budgets familiaux ou d’entreprise à assurer après étude-recherche et enquêtes sur les ménages et les autres agrégats économiques de la nation, de la communauté pour apporter des réponses étayées aux demandes sociales à satisfaire et faire la promotion de l’économie solidaire conceptualisée et formalisée modèle d’économétrie viable et opérationnel pour application et replicabilité  (indice smart) au sein du Laboratoire d’études africaines pour le développement économique par la recherche solidaire en sciences sociales : Institut Labo LEADERS SALAM AFRICA ;
  13. Droit communautaire à la citoyenneté,  à la communication et à l’éducation en espace Cedeao des ressortissants pays de la Cedeao dans les 15 États où ils sont soient résidents en séjour ou installés soit résidents locaux natif et autochtones établis dans leur propre État ou celui voisin proche ou distant à travers la devise « S’AFFIRMER – S’ENTRAIDER – SE DÉFENDRE – PROTÉGER  » la charte du commun vouloir vivre ensemble et tous les projets décrits supra ci devant et ci après dans cette lettre-mémorandum : le Mouvement Farafina Dambé pour la Renaissance africaine au 21ème siècle association des fédéraux et démocrates d’Afrique de l’ouest  (Mfd Afdao Ras 21). Première organisation à créer dans l’urgence de la course contre la montre des Accords de partenariat économique Union européenne Cedeao union  africaine, la généralisation de la citoyenneté Cedeao par la carte biométrique d’identification nationale via Interpol et les opérateurs de téléphonie mobile et l’existence puis la nécessité vitale à posséder le passeport africain de l’union africaine  (UA) pour être en phase avec la charte sur les élections, la démocratie, la bonne gouvernance et la décentralisation de l’organisation commune continentale ; face aussi aux demandes d’adhésion du Royaume du Maroc, de la république arabe d’Égypte,  de la Tunisie et de l’Algérie demandant à rejoindre la Cedeao pendant que les opportunités d’affaires avec notre zone économique et douanière se font jour ;
  14. Droits touristiques et humanitaire des visiteurs, voyageurs, amis, étonnants découvreurs, génial inventeur, professeurs, enseignants; syndicalistes, patriotes nationaux, écolos, indignés, altermondialistes, militants pacifistes, artistes rastas, grosses pointures du reggae beat international et de la world music, stars célèbres, personnalités, groupes, fédérations, hôtes festivaliers, invités inscrits, tous des participants qui sont reçus tous les deux ans dans un pays de la côte puis de l’hinterland dans un festival biennal itinérant en mondovision, forum planétaire inclusif, sous régional, panafricain et international d’Afrique de l’ouest ; sur plusieurs jours-mois et semaines, au cours d’une année civile débouchant sur le début d’année nouvelle : le festival de la paix mondiale BALLON D’OXYGÈNE POUR LA PAIX NEW BLACK AFRICA FOR PEACE AROUND AND UP THERE – NBA4PEACE FESTIVAL-  » WEST SIDE FEST COUNTRIES WISH YOU WELCOME AT FRIEND PEACE AND LOVE  » ;
  15. LE PARTI COMMUNAUTAIRE NATIONAL D’AFRIQUE DE L’OUEST (PCNAO) EST LE PROLONGEMENT, L’ACHÈVEMENT ET L’ABOUTISSEMENT DU MFD, DU CRADIF ET DE LA LIGUE DÉMOCRATIQUE AFRICAINE CONTEMPORAINE (LDAC) DANS LA CONSTRUCTION DÉMOCRATIQUE ET CONCERTÉE DE LA COMMUNAUTÉ : POLITIQUE DE COHÉSION SOCIALE L’UJJAMA TRUE DEMOCRACY – PARTI DE LA DEMANDE SOCIALE – « ONE MAN ONE WOMAN ONE VOTE ».

 

IL POURRA PARRAINER DES CANDIDATS COMME EN PRÉSENTER AUX ÉLECTIONS NATIONALES DANS LES 15 ÉTATS DE LA CEDEAO SOUS SES PROPRES COULEURS OU AU SEIN D’UNE COALITION ÉLARGIE ET INCLUSIVE PANAFRICAINE À BUT DE LA GAGNER ET DE GOUVERNER ENSEMBLE DANS UN ESPRIT UNITAIRE pour la consolidation de L’UNITÉ NATIONALE MAIS JAMAIS AU DÉTRIMENT DES INTÉRÊTS COMMUNAUTAIRES ;

  1. LA SARL DES ÉTATS MEMBRES ACTIONNAIRES UNIQUES DU Bureau d’études et d’audit assistance aux Premiers ministres chefs de gouvernement et à leurs départements ministériels et autres services spécialisés se veut spécialiste du Co-management et du relooking des politiques publiques, de l’audit de gestion certifiée, du marketing politique des politiques sociales, du lifting socio médiatique de la communication gouvernementale par des experts retraités, nouveaux doctorants, diplômés sortants,  ingénieurs de grandes écoles, chercheurs dans divers spécialités pratiquants expérimentés hauts cadres honnêtes et agents de l’État objectifs et incorruptibles, fonctionnaires intègres embauchés sur appel d’offre de prestations intellectuelles et sous le devoir réserve de la confidentialité gardée sur les politiques et décisions des affaires publiques : SUP.COM‘.PUB Bureau d’étude et d’audit, outil à la disposition de chacun des États membres de la Cedeao.

Voilà pour la sincérité dévoilée des cœurs, enclins à l’entente cordiale entre tous, l’amitié et l’amour fraternel semés par tous, chez tous avec tout le monde et qui deviendra cette tolérance publique qui nous manque pour nous ajuster, chacun chacune, envers l’autre ; comme une nouvelle paire de chaussures qu’on essaie en essayant de les porter aux pieds avec difficulté certes. L’oubli, le pardon, la compassion aidant, notre élan communautaire et de confraternité se développera pour nous faire mouiller le maillot et arriver enfin à émerger du sous-développement industriel, économique, politique, universitaire etc.

À cette fin, nous aurions réussi ensemble à éviter tous les pièges et péchés d’Israël ainsi que les 7 plaies et malédictions de l’ancienne Égypte.

Khaly Moustapha LEYE Jr

Objet : Lettre mémorandum

À : Khaly Moustapha LEYE Jr, mfdafdaoras21@gmail.com, khalys moustapha