Home»A la une»Hommage à Bruno : Et si le meilleur témoignage était le changement de comportement ?

Hommage à Bruno : Et si le meilleur témoignage était le changement de comportement ?

2
Shares
Pinterest Google+

Bruno, le chef, fidèle à lui-même, s’en est allé discrètement, comme il a vécu. Toute sa vie durant il a vécu dans la discrétion et la sobriété. Malgré l’environnement très exposé dans lequel il a évolué pendant plus de 40 ans.

Depuis vendredi 21 septembre 2018, jour de son rappel à Dieu, les hommages fusent de partout, les uns plus élogieux que les autres. Tous sont unanimes sur son œuvre impérissable qui restera à jamais gravé dans les cœurs et les esprits des Sénégalais. «Le Ministre Bruno Diatta fut un homme de devoir, un témoin singulier de notre histoire institutionnelle, un commis d’Etat infatigable, fidèle et loyal. Comme dans un refrain synchronisé, j’ai souvent entendu dire qu’il devait écrire ses mémoires. Mais Bruno a fait plus que rédiger ses mémoires ! Sa vie et son œuvre forment un livre ouvert, pour qui sait lire plus les actes que les mots. Car finalement, l’essentiel n’est pas dans le verbe qui périt, mais dans l’acte qui demeure. Bruno n’était pas un homme du verbe, mais de l’action », a témoigné le chef de l’Etat, Macky Sall à l’occasion de l’hommage à la Nation rendu devant les grilles du Palais ce jeudi. Toute une synthèse dont les Sénégalais se référer.

Les Sénégalais sont en train de chanter l’exemple de discrétion, de loyauté, de fidélité, d’abnégation dans le travail. Or, tous la société ne garde plus de secret ; pour un rien, nous sommes prompts à régler nos comptes en étalant sur la place publique des secrets. La tricherie est érigée en règle. Ceux qui essayent de se conformer aux règles édictées par le lieu de travail sont tournés en dérision avec des termes : « geum service »…. Les raccourcis sont monnaie courante. Le manque de civisme est une règle…

Et si finalement la meilleure manière de rendre hommage à géant est de changer de comportement.

Sensite.sn