Home»A la une»Hommage à François DIEDHIOU (Par Pascal K. Manga)

Hommage à François DIEDHIOU (Par Pascal K. Manga)

0
Shares
Pinterest Google+

ANE ALETO AKILA ADJANDE ABOKH

«Celui qui est absent est le premier à prendre place»

François DIEDHIOU vient de nous quitter. Que son âme repose en paix et que Dieu lui accorde le paradis éternel.

Le surnom de « Pompidou » avait été donné de longue date au regretté François DIEDHIOU, peut-être du fait d’une petite ressemblance faciale avec l’ancien Président de la République française, ami de notre premier Président de la République SENGHOR. Mais plus sûrement, à Kolda où il avait été affecté à la fin des années 1960, il était le Vice-président d’une association dont le Président avait été surnommé « De Gaulle ». Par parallélisme avec le sommet de l’Exécutif français à l’époque avec De Gaulle Président et Pompidou Premier Ministre, ce surnom de « POMPIDOU » lui a été attribué par les membres, surnom qui lui est resté collé.

Pour ma part, mon lien avec le défunt « POMPIDOU » François DIEDHIOU était un lien :

  • politique, puisque nous avons milité ensemble de longue date au sein de l’U PS puis du PS, et dernièrement au sein du RSD/TDS de Robert SAGNA
  • social, puisqu’il est membre de la famille royale traditionnelle d’Oussouye. Il est l’oncle de l’actuel Roi
  • socio-économique, puisque nous avons créé ensemble une ONG intervenant dans le développement et l’encadrement des populations du département d’Oussouye sur des projets agricoles, ONG dénommée « ASDI » dont il était un des grands animateurs en tant que Chargé de programme
  • personnel, puisque nous avons su bâtir une relation amicale forte à la limite de la parenté.

Ma douleur et ma tristesse sont donc très grandes et je les partage avec sa famille, avec ses amis, membres fondateurs d’ASDI  (David Ehemba,  Julitte Diagne, ceux de France et d’Allemagne).

Figure notable de notre département d’Oussouye pour lequel il s’est tant battu, il s’est tant engagé, il avait de si  grandes ambitions, il est un des plus doués de sa génération et tous s’accordent à reconnaître ses grandes qualités humaines, intellectuelles et professionnelles ; très généreux, sa maison ne désemplissait pas et François aimait partager : son bien et son savoir !

De l’Allemagne nous avons reçu ce beau témoignage qui résume toute sa personnalité:

« Un grand homme est parti. Et un vrai  ami de la klb de Regensburg. On le connait depuis longtemps ; il était un des luttants les plus actifs des projets d’ASDI.

Au Sénégal, j’ai vu sa grande influence sur les groupements de femmes dans les jardins. Elles avaient beaucoup de confiance en sa personne et en ses idées.

Ici, en Allemagne, j’étais très heureux de l’accompagner à Regensburg et de l’installer dans ma maison de ma famille. Il était toujours un homme très intelligent, agréable et gentil en même temps sérieux et de bonnes humeurs. »

Il se trouve que je dois effectuer le pèlerinage catholique à partir de ce samedi 24 août 2019. Il aura toute la place requise dans mes prières quand nous serons dans les sanctuaires que nous allons visiter

Que la terre d’Oussouye lui soit légère. AMEN

Pascal Kotimagne MANGA

Ancien député

Ancien président du Conseil régional de Ziguinchor