Home»Politique»Inauguration de Dakar Arena : Fier de la mobilisation, Assane Mansour appelle au «renforcement» des cadres de Rufisque

Inauguration de Dakar Arena : Fier de la mobilisation, Assane Mansour appelle au «renforcement» des cadres de Rufisque

0
Shares
Pinterest Google+

La mobilisation à l’occasion de l’inauguration mercredi dernier de la nouvelle infrastructure sportive, Dakar Arena. Saisissant la balle au rebond, le coordonnateur des cadres de Rufisque et de Bargny affiche un satisfecit total.

«Après l’inauguration de Dakar Arena, nous avons une satisfaction totale par rapport à la mobilisation. Nous remercions toute la population sénégalaise en particulier le département de Rufisque. Nous avons gagné le pari de la mobilisation. Nous avons fait une mobilisation exceptionnelle», vante Assane Mansour Mbengue.

Estimant que cette mobilisation est une « victoire » de Bargny « exceptionnelle », l’«apériste», remercie le président Macky Sall et ses collaborateurs pour la réalisation de Dakar Arena. «C’est une victoire du Sénégal et du département de Rufisque. Nous remercions du fond du cœur le président de la République, son Excellence, le président de la République, le ministre des Sports, Matar Bâ pour ce complexe multifonctionnel, Dakar Arena. Qui a été conçu pour la jeunesse sénégalaise », lance le cadre de l’APR. Selon lui, le président Macky Sall confirme avec cette réalisation «le centrage» de sa politique sur la « jeunesse et les femmes ».

Et pour tout ce qu’il a fait et promet de faire, M. Mbengue note que la mouvance présidentielle, «fait cap vers 2020 pour surtout inaugurer le stade olympique de football de 50 mille places ». «Nous sommes optimistes », dit-il.

Renforcer les cadres de Bargny

«Tout ce que nous demandons au président de la République c’est de renforcer le département de Rufisque. En 2012, nous avons eu plus de 2500 voix devant le Rewmi, l’AFP et d’autres soi-disant grands partis. Seul le PS et le PDS, au pouvoir. Au second tour, nous avons gagné avec 68% », rappelle-t-il. Pour lui, il faut « renforcer » les responsables au niveau de Bargny. «Nous sommes des cadres responsables et nous ne pouvons pas aller à la télévision pour réclamer des postes », fait savoir M. Mbengue.

D’ailleurs, il appelle à l’unité et à la cohésion. A l’en croire, pour des raisons partisanes, les moyens du parti déployés lors des dernières élections législatives, ont été mis à la disposition du maire de Bargny, obligeant le candidat qu’il était voler de ses propres ailes. «Au niveau de Bargny, nous avons certes un maire qui y est mais lors des élections législatives, j’étais candidat puisque j’étais le suppléant du maire de Bambilor, titulaire au niveau de la liste départementale. Mais, malheureusement, à cause des attitudes partisanes, les moyens ont été donnés au maire qui n’était pas candidat, m’obligeant à aller aux Législatives avec mes propres moyens », dénonce le coordonnateur des cadres du département. Heureusement, grâce à Dieu, nous avons gagné même si le score était plus faible que prévu. Il était de de 40%.

 Mutualiser les forces

C’est pourquoi, pour ce qui est du département, le patron des cadres, appelle à la mutualisation des forces. «Sur le plan départemental, je pense qu’il est temps de parfaire notre unité. Parce que malgré les discours, il y a toujours des tendances qui grippent le bon fonctionnement du parti dans le département. Cette situation était même visible lors de l’inauguration de Dakar. Car, même si on a réussi le pari de la mobilisation, les tendances étaient visibles. Le camp qui parle avec les autorités étatiques écartent toutes les autres parties qui ne pensent pas comme lui», déplore-t-il.

«Personnellement, en tant que coordonnateur des cadres de Rufisque je ne reçois même pas de carton d’invitation. Et c’est grave. La dernière fois, nous avons mobilisé plus de 120 cars pour la localité en plus des 40 cars que l’honorable député, Ngagne Diop, a mis à notre disposition », poursuit-il.

M. Mbengue pense que tous les membres de l’APR doivent travailler la main dans la main. «Lors des dernières Législatives, nous avons eu un taux de 42%. Avec l’unité, on peut avoir plus de 60%. Ce n’est pas impossible », pronostique-t-il. M. Mbengue appelle, par ailleurs à un vaste rassemblement. «Il nous faut un grand rassemblement des militants du Parti d’abord ensuite avec l’appui des partis alliés de la coalition Benno bokk yakaar et les nombreux sympathisants de l’APR. Je pense qu’avec le président Macky Sall, nous pouvons largement gagner. Parce qu’il a fait de nombreuses réalisations. Le bilan est positif mais, ça ne suffit pas. Puisque les électeurs, ce n’est pas seulement les partis. Ceux qui votent ne sont pas des militants de partis. Il faut aller chercher les Sénégalais qui ne sont pas membres de partis. En répondant à leurs préoccupations», relève-t-il.

Selon lui, c’est l’occasion pour le président de demander à tous les cadres et les responsables du département de « mouiller le maillot » en en allant vers les électeurs, dans les marchés, les quartiers pour parler de ses réalisations.

Sensite.sn