Home»A la une»Investiture de Macky Sall : Youssou Touré sermonne l’opposition et les détracteurs de la 1ère Dame

Investiture de Macky Sall : Youssou Touré sermonne l’opposition et les détracteurs de la 1ère Dame

1
Shares
Pinterest Google+

Youssou Touré ne boude pas son plaisir sur l’investiture du président Macky Sall hier à Diamniadio. Joint par Media28.net, l’ancien Secrétaire d’Etat en charge de l’Alphabétisation et de la promotion des Langues, par ailleurs coordonnateur du Réseau national des enseignants de l’Alliance pour la République (Apr), a salué la prestation du président Macky Sall, tout en invitant l’opposition à mettre en avant les intérêts supérieurs de la Nation en avant.   

Que retenez-vous de l’investiture du président Macky Sall hier pour son second mandat ?

L’investiture s’est très bien passée. Le président de la République a été à la hauteur. Et je crois que la présence d’autant de chefs d’Etats, de gouvernements et de délégations officiels de partenaires et amis  internationaux  confirment, à souhait, la belle investiture hier à Diamniadio. Je pense que de mémoire, aucune investiture n’a réuni autant de monde. Cela est aussi le résultat de la vitrine de démocratie que constitue notre pays. C’était vraiment une belle fête.

Même avec l’opposition sénégalaise qui a boudé la cérémonie d’investiture ?  

En réalité, je crois que l’opposition doit savoir que le pouvoir a besoin d’elle.  Une opposition crédible est nécessaire dans une démocratie. Pour les besoins de l’équilibre démocratique. Et pour ça, les deux camps doivent échanger, discuter sur les questions importantes du pays.  Ce n’est pas la peine d’aller vers des aventures qui n’apporteront absolument rien au Sénégal. De toutes les façons les Sénégalais ont déjà fait leur choix. Le président a lancé un appel à l’opposition pour qu’ensemble, on puisse gérer ce pays. Le pays n’appartient à personne. De ce point de vue l’opposition doit faire preuve de retenue. Il faut qu’on arrête ces discours qui ne nous apportent rien du tout. C’est dommage que des gens comme Barthélémy Dias et autres ne déversent que des insanités dès qu’ils ouvrent la bouche. Ce n’est pas bien. Il nous faut aller vers une réconciliation nationale. Le Sénégal ne peut être divisé en deux encore moins en trois. Il est donc important de réconcilier les Sénégalais entre eux-mêmes. Le Pouvoir a besoin de l’opposition car c’est la contradiction qui fait avancer les choses. De ce point de vue on doit faire preuve de retenue par rapport à certaines questions. L’opposition doit prendre exemple sur le président Macky Sall. On ne l’a jamais entendu débiter des insanités, s’attaquer de façon délibérée à des responsables. Ce n’est pas sa philosophie. Il a toujours fait preuve de retenue. L’opposition doit laisser ses intérêts crypto-personnels de côté et mettre en avant les intérêts supérieurs de la Nation.

Que pensez-vous de la position de ceux qui ont dénoncé les félicitations du président du Conseil constitution à la Première dame lors de l’investiture ?

Je crois qu’on doit arrêter d’entrer dans ces détails. Ce n’est pas le plus important. Ce qu’on doit retenir, c’est le travail très important de la première Dame, la prise en charge des questions extrêmement sensibles. Il faut reconnaître que la première Dame joue un rôle extrêmement important dans le soutien aux personnes en difficultés. J’en suis témoin. Je vais te donner un exemple concret : elle m’a appelé à l’école 3, ma Grand-Place, où j’étais un jour, pour des cas de femmes vulnérables qu’elle voulait aider. On les a convoquées à la Fondation « Servir le Sénégal » et elles ont pu avoir un grand soutien. Il faut reconnaître qu’elle est en train d’abattre un excellent travail par rapport aux démunis. Donc, travaillons la main dans la main et arrêtons d’entrer dans ces détails de félicitation de la 1ère Dame.

(Avec Media28)