Home»A la une»La Diaspora républicaine, rassemblée pour une dynamique gagnante

La Diaspora républicaine, rassemblée pour une dynamique gagnante

0
Shares
Pinterest Google+

De Mantes la Jolie en France, comme ce fameux 17 janvier 2009  dans cette même ville où le président de l’Apr avait signé un pacte de confiance avec les sénégalais de l’extérieur, la Diaspora républicaine a décidé de parler d’une seule voix, soulignant ainsi la cohérence de son discours et son engagement républicain, envers le Président Macky SALL et son projet de société.

Chef de file de la Diaspora républicaine, la France  à décidé de donner l’exemple, en rassemblant au-delà de l’Apr, tous les militants et sympathisants de la coalition BBY, pour une dynamique gagnante au soir du 24 février 2019. Le 15 décembre 2018 à Mantes la Jolie, verra  sans nul doute une confirmation du soutien indéfectible de la Diaspora au Président Macky SALL Un moment somnolent mais jamais endormis, les républicains de la diaspora ont enfin entendu et compris l’appelle de leur leader le Président Macky SALL, pour porter sur le théâtre des opérations cette redoutable  armée mexicaine qui avait fait reculer l’armée régulière du Président Wade le 27 février 2012.

Aujourd’hui, la Diaspora est dans une dynamique gagnante, car les militants et sympathisants ont bien compris que le rassemblement des républicains constituera la seule véritable force contre une opposition désemparée, pyromane, irresponsable et prête à mettre à feu et à sang le Sénégal. Les républicains ont compris  que notre candidat est le seul à pouvoir présenter un bilan solide qui a fini de poser définitivement les bases d’un Sénégal en développement. Ils constatent aussi que les actes du président Macky SALL depuis son accession à la Magistrature suprême, sont en parfait accord avec ces paroles. Il est évident que la différence entre  cette opposition  de politiciens et l’homme d’Etat Macky SALL  se situe au niveau de la vision et de la démarche pour un Sénégal meilleur.

L’opposition n’a de vision et de démarche que pour  la prochaine élection, alors que le président Macky SALL pense à la prochaine génération, à l’avenir du Sénégal en tant que Nation libre et en développement. Nous en voulons pour preuves, toutes ces réalisations en cours et à avenir pour l’épanouissement de notre vaillante jeunesse. Ce qui se joue aujourd’hui, ce n’est nullement une bataille pour la réalisation et le respect des principes démocratiques au Sénégal. Au contraire, si aujourd’hui l’opposition ne manque pas d’espace pour s’exprimer librement et sans retenu, c’est dire que le débat pour la démocratie est largement dépassé au Sénégal.

A la cohorte de candidats à la candidature, nous rappelons qu’il s’agit de l’avenir de l’ensemble des fils du Sénégal et non d’un  hypothétique avenir politique  d’un seul fils du Sénégal. Non, les sénégalais ne sont pas prêts pour le rétablissement de l’ancien régime et encore moins, donner un blanc-seing à des bambins sortis de la cuisse de Jupiter, tous nourris et entretenus un temps soit peu par les deniers publics. Il s’agit  véritablement de la poursuite, du  renforcement des actions et des réflexions engagées depuis 2012 par le Président Macky SALL et son gouvernement.  C’est-à-dire, confirmer et consolider le Projet de société en cours d’exécution dans le cadre du PSE.

Ce Projet de société est : la solidarité, l’éducation, les Infrastructures, l’agriculture, l’économie, l’énergie, en somme, des politiques publiques centrales qui influent directement sur notre quotidien et qui impacteront favorablement sur l’avenir des générations futures. Des priorités essentielles pour notre avenir  et pour l’avenir du Sénégal. Force est de reconnaitre qu’aujourd’hui, seul le président Macky SALL est en mesure de nous proposer des solutions concrètes, applicables au plan local, régional et national. C’est ce dont les populations sénégalaises ont le plus  besoin et  non d’invectives à longueur de journée pour épiloguer sur l’avenir politique de jeunes incompétents. «Le pouvoir peut être l’ambition des forts ; la politique politicienne n’est jamais que la passion des médiocres ». Henri de Régnie.

 

 

Alioune Ndao FALL

Secrétaire  National chargé de la Diaspora APR

Délégué Régional de la Diaspora