Home»Contributions»La reconnaissance des œuvres de Djibo Leyti Ka doit aller au-delà du nom donné au ranch de Dolly (Par Isma Ka)

La reconnaissance des œuvres de Djibo Leyti Ka doit aller au-delà du nom donné au ranch de Dolly (Par Isma Ka)

6
Shares
Pinterest Google+

Nous rendons grâce à Dieu et prions pour le repos de l’âme de notre cher papa, oncle et leader feu Djibo Leyti ka. C’est pour nous un grand honneur et une fierté que le ranch de Dolly soit rebaptisé à son nom. Nous en remercions vivement son excellence le président Macky Sall.

Il faut simplement rappeler que n’eut été le courage et la détermination de Djibo Leyti et la clairvoyance et la grandeur d’esprit du vénéré cheikh Serigne Saliou MBACKE, le ranch Djibo Leyti ka de Dolly ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui. En effet, le président Wade avait, par décret en 2008 offert les 2/3 à feu Serigne Saliou MBACKE, pour l’agriculture.

Ce fait avait soulevé une très vive protestation de la part des éleveurs et Djibo Leyti avait pris son bâton de pèlerin pour d’abord demander à Wade d’annuler le décret et ce dernier de lui dire qu’il ne peut donner quelque chose à son marabout et le lui reprendre.

C’est alors que Djibo Leyti Kâ a pris la responsabilité d’aller voir le Marabout en personne en compagnie de son frère et ami l’ancien gouverneur de Dakar Maham Diallo et de son cousin Elhadji Sacy Ba, à Touba. Ainsi, il a demandé expressément au marabout de renoncer à ce cadeau empoisonné du président Wade car, sources de futurs conflits entre éleveurs et futurs agriculteurs du ranch.

C’est ainsi que le vénéré marabout a sursauté pour dire qu’il n’est pas sur terre pour faire ou participer à quelque entreprise que ce soit qui nuirait à un être humain.  Et séance tenante, il a dit à Djibo : je renonce à tout. Vous pouvez tout reprendre. De cet entretien est née une amitié sincère entre les deux hommes et qui perdure avec leurs familles respectives.

Donc, après avoir dit merci au président pour son acte, il faut dire merci vraiment à Serigne Saliou MBACKE et Djibo Leyti Ka. Sans eux, il n’y aurait pas de ranch aujourd’hui. J’estime aussi que de par son parcours il exemplaire et pour avoir servi notre état nation, Djibo Leyti Kâ mérite plus que le parrainage d’un ranch, même s’il est né berger et l’a vécu toute sa vie durant. Il a eu a sauvé ce pays de beaucoup de de chaos sans jamais s’étaler dans la presse car il incarne L’HOMME D’ETAT au vrai sens du mot. Les services qu’il a rendus à la Nation ne peuvent pas se résumer à notre très cher ranch que nous portons fièrement dans nos cœurs de tout  temps.

Nous sommes membres de la coalition Benno bokk yakaar. Nous sommes fiers et apportons notre pierre à la construction de ce Sénégal que Macky avait promis aux Sénégalais. Il est vrai que nous ne l’avons pas élu. Mais, depuis notre accord signé au Palais en octobre 2015, nous nous sommes engagés à le réélire au premier tour malgré que nous n’avons ni une représentation nationale ni un poste ministériel ni une direction. C’est une alliance volontaire et sans condition. Mais nous espérons qu’au sortir des proches élections avec une victoire du président Macky au 1er  tour, nous aurons notre « part, dans la gestion du pays».  Je rappelle que le poste qu’occupait Djibo Leyty Ka est revenu non pas à l’Urd mais à l’Apr en la personne de Benoît sambou.

Je considère que l’histoire politique de ce pays se conjuguera toujours avec notre parti URD sans lequel et sans le courage de son père fondateur, il n’y aurait jamais eu alternance. Un tel Parti ne peut pas ne pas avoir de représentation à quel niveau que ce soit. Je demande à tous les militants et sympathisants de notre Parti de continuer l’engagement et de rester vigilants jusqu’à la victoire finale car une élection ne se gagne pas d’avance ; elle se gagne souvent dans les détails. Nous croyons en nos forces mais nous devons rester vigilants et humbles. J’invite tous mes compatriotes à ouvrir les yeux et regarder avec leur tête ce que Macky a réalisé durant ce mandat. A à mon humble avis, ça augure des lendemains meilleurs ; ça donne le droit d’espérer ; ça donne envie de « MOSSATE » l’action de ce président consciencieux et responsable.

En tout cas le Djolof a déjà élu le président Macky Sall au premier tour pour encore plus de forages, plus de pistes de production, plus de sécurité alimentaires plus de villages raccordés au courant et pour un Ila Dahra Thiargny-Thiel-Dolly.

ISMA KA,

Membre de la DEP

Responsable des jeunes de l’URD à Thiarny