Home»A la une»«L’arrêt des activités d’Enda lead Afrique est un scandale», selon la Lsdh

«L’arrêt des activités d’Enda lead Afrique est un scandale», selon la Lsdh

2
Shares
Pinterest Google+

La Ligue sénégalaise de défense des droits humains s’est insurgée contre la décision de l’Etat du Sénégal de retirer le droit de siège de l’Ong, Enda lead Afrique francophone qu’il accuse de connivence avec le mouvement Y’en a marre.

Selon le secrétaire général de la Lsdh, la démarche de l’Etat est « scandaleuse » parce qu’on ne peut pas, en 2018, arrêter les activités d’organisation qui travaille pour les populations, sous le prétexte fallacieux qu’elle soutient des activités du mouvement Y en a marre. Pour Alassane Seck, c’est une situation extrêmement regrettable. Alassane Seck qui apporte le soutien de sa structure à Enda lead Afrique francophone, demande à l’Etat de revenir sur sa décision. Il faut rappeler que lors de son interview accordée à la chaîne française, France 24, le président Macky Sall accusait certaines organisations de la Société civile de rouler pour l’opposition sénégalaise.