Home»A la une»Le Np sur l’affaire Petro-Tim : «L’opposition tente de polluer l’atmosphère avec du réchauffé» (déclaration)

Le Np sur l’affaire Petro-Tim : «L’opposition tente de polluer l’atmosphère avec du réchauffé» (déclaration)

0
Shares
Pinterest Google+

Dans une déclaration dont Sensite.sn a reçu copie, Alassane Cissé et ses camarades du Nouveau parti ne veulent pas croire un seul instant à la véracité de la présumée corruption dans la signature des contrats de pétrole et gaz avec Petro-Tim. Pour eux, c’est du réffauché en complicité avec la Bbc pour polluer l’atmosphère. Texte…

«En Mars 2012 est survenue la deuxième alternance politique au Sénégal avec l’accession du Président Macky Sall à la magistrature suprême. Disons-le, c’est sous son magistère que le Dialogue National s’est considérablement élargi et étendue à une très forte amplitude. La preuve, c’est sous la gouvernance du Président Macky Sall que le Dialogue Politique a été institué dans le calendrier républicain, à travers une Journée Nationale du Dialogue qui lui a été dédiée, celle du 28 mai.

Il existe des moments importants où un pays a l’obligation de s’extirper des clivages politiques pour mettre au centre de ses préoccupations l’intérêt supérieur de la nation. Cela, le Président Macky Sall l’a bien compris, lui qui réélu triomphalement à 58,26% avec un taux de participation de 66,23%  appelle toutes les composantes du pays à un dialogue national.

Le 28 Mai 2019 porte ces périodes, ces jours et ces instants. Une date avec laquelle le Président Macky Sall a signé un nouveau pacte de confiance avec le peuple sénégalais à travers un dialogue sans exclusive, constructif et ouvert à toutes les forces politiques, économiques et sociales. Le président Macky Sall à travers cette journée de dialogue historique a lancé une invite à un engagement patriotique de toutes les forces vives de la nation.

Ce dialogue national, permettra de discuter et de trancher toutes questions relevant de la vie de la nation entre Sénégalais, à savoir  les questions électorales (calendrier, parrainage, statut du chef de l’opposition…), économiques et sociales (gestion des futures ressources pétrolières et gazières, emploi des jeunes et des femmes…) et environnementales, ainsi que de paix et de sécurité.

Il n’a nullement été question alors de confiner  le dialogue entre les partis politiques ou coalition de partis mais à toutes les forces vives de la nation.

La diversité des participants, la qualité des débats ont  contribué au franc succès du Dialogue National. Effectivement toutes les forces vives de la nation ont été représentées : les partis politiques (de l’opposition, des non-alignés, de la majorité), la société civile, du patronat, des syndicats, les organisations professionnelles, les foyers religieux et coutumiers, les organisations de paysans, de pêcheurs, d’éleveurs, de jeunes, de femmes,  ont tous été représentés

Cette journée  de la cérémonie de lancement du dialogue national tenue, le mardi 28 mai 2019, au Palais de la république est un acquis démocratique à préserver,  le succès  connu de ce dialogue, tant du point de vue de la diversité des participants que de la qualité des échanges et laissera une marque indélébile dans l’histoire politique de notre pays.   Sous ce rapport, chaque acteur politique, économique et social a la responsabilité historique de préserver cette cohésion nationale. Pour ce faire il est important voire essentiel surtout pour la classe politique de garantir les prémices d’un consensus national autour de questions majeures qui interpellent toute la nation.

Le pays a besoin de cohésion, de sérénité et de paix, de mettre en veille la politique politicienne.

Malheureusement, une « certaine opposition » dite radicale refuse toute main tendue pour le Dialogue National et adopte comme attitude le boycott systématique de tous les cadres de concertation.

Non content d’adopter la politique de la chaise vide  cette « certaine opposition » tente en complicité avec BBC, un media occidental de polluer l’atmosphère avec une vidéo qui est rien d’autre que du réchauffé. En fait tous les moyens sont bon pour essayer de plomber le Dialogue National  et mettre face a face les sénégalais  pour  spolier  leurs richesses à travers des tentatives vaines de troubler l’ordre public pour instaurer un climat social d’insécurité et d’instabilité dans le pays.

Conscient de tout cela nous NP appelons les populations à la sérénité mais aussi attirons l’attention de tous les patriotes sur le fait que la seule et unique question d’actualité qui vaille est le Dialogue National. A cet effet nous invitons les Sénégalais à ne pas se laisser distraire par les prétentions ridicules d’une « certaine opposition » isolée et de ses acolytes de vouloir s’ériger en fossoyeurs de la République.

Que Dieu bénisse le Sénégal !»

 

DAKAR LE 13 JUIN 2019