Home»A la une»Le Pouvoir dans le piège de Sory Kaba?

Le Pouvoir dans le piège de Sory Kaba?

0
Shares
Pinterest Google+

Le limogeage de Sory Kaba de son stratégique poste de Directeur général des Sénégalais de l’Extérieur continue d’alimenter les débats dans les places publiques depuis que le décret présidentiel est tombé lundi dernier, un jour après sa sortie médiatique, parlant du troisième mandat du présidentiel Macky Sall.

Au cours de l’émission, le responsable politique à Fatick soutenait que le président Macky Sall a entamé son dernier mandat.

C’est le seul motif de sa défénestration ? Oui, pensent une très grande opinion sénégalaise. Mais, depuis, des voix proches du camp présidentiel s’élèvent pour soutenir que son renvoi était plus lié à autre chose et qu’il était dans les tuyaux depuis de longs jours, qu’il avait été même différé. Donc, pour eux, le désormais ex-Directeur général des Sénégalais de l’Extérieur « s’est victimisé » en allant devant la presse soutenir que Macky Sall est à son dernier mandat, un débat dont il avait instruit des codes de langage.

Si ce motif évoqué par certains pour motiver le renvoi de Sory Kaba semble, effectivement, surréaliste quand on sait que le président, Macky Sall, avait, lui-même, clos le débat à un certaine période (en 2017), déclarant qu’il était à son dernier mandat, le camp présidentiel a pêché dans sa démarche, ratant sa communication. Il a été pris dans le piège tendu par Kaba, s’il en était, dans le cadre de son renvoi.

Il était mal venu de rendre public un décret signé une semaine avant le lendemain de la sortie de Sory Kaba. Une sortie très contestée par le camp du Pouvoir.

Le moment pris pour sortir cette note sanctionnant le diplomate était malvenu. Quelques jours avant auraient suffi à éviter cette levée de boucliers que cette défénestration a suscitée. Même dans le camp présidentiel.

Sensite