Home»A la une»Les EPES se radicalisent : les étudiants orientés par l’Etat toujours dans la rue

Les EPES se radicalisent : les étudiants orientés par l’Etat toujours dans la rue

0
Shares
Pinterest Google+

L’Etat sénégalais ne s’est pas encore tiré d’affaire avec le paiement des 3 milliards de Fcfa aux  écoles où il a orienté ses étudiants. Les établissements privés d’enseignement supérieur (EPES) se radicalisent. Ils maintiennent leur mot d’ordre d’exclusion des élèves orientés par l’Etat du Sénégal. Ces responsables d’établissement exigent le paiement intégral de 16 milliards de Fcfa que le Gouvernement leur doit.

Ils estiment que l’Etat qui a déjà versé 3 milliards de Fcfa, doit faire des efforts à ce niveau-là.

Sensite