Home»A la une»Lettre ouverte à Macky Sall, depuis le département de Goudomp (Par Mamadou Lamine Ba)

Lettre ouverte à Macky Sall, depuis le département de Goudomp (Par Mamadou Lamine Ba)

3
Shares
Pinterest Google+

M. le Président, dans une rencontre du SEN de l’Apr, le 15 avril, vous avez affirmé que tous ceux qui s’adressent à vous par voie de presse ne vous parlent pas. Car vous ne les écoutez pas. J’ai eu un pincement au cœur. Je n’ai pas accès au palais quand je veux. Je ne ferai pas de pieds de grue. Je n’enverrai personne non plus. Je me permets donc, M. Le Président, de m’adresser à vous par voie de presse. Quitte à…

Vérité ou perception ? Des Sénégalais pensent qu’il n’y en a que pour la famille, la belle-famille, le Fouta et Fatick. Au risque de confirmer et de frustrer de trop, une prise en compte des autres localités du pays s’impose. Une question d’équilibre et de justice territoriale dans les postes nominatifs. A participation politique égale, la distribution des postes politiques doit être équitable, à mon avis. Je ne cesserai de le réclamer.

Au risque de nous troquer en trompeurs et de nous ridiculiser devant nos militants et adversaires, nous requérons des postes nominatifs. Nous ne sollicitons pas l’impossible ni l’indisponible. Nous voulons, comme certains enfants du Sénégal des autres localités, apporter notre part de contribution dans la construction collective du Sénégal. Nous sommes bien formés et sommes capables de relever des défis.

Le département de Goudomp a activement participé à votre réélection. Nous voulons le retour de l’ascenseur. Non parce que le pays est un butin électoraliste à se partager mais parce qu’une récompense d’efficience est essentielle. Loin d’une sollicitation politicienne mais une reconnaissance, fondamentale, des sacrifices consentis et une promotion de ces cadres qui se sont engagés et qui ont mouillé le maillot.

Chaque fois qu’un conseil des ministres est tenu, des centaines des nôtres sont devants le petit écran pour espérer entendre le nom d’un FILS du département à la lecture du communiqué du conseil. À ce jour, un seul nom a figuré sur la liste des nommés, à ma connaissance. Pour le reste, c’est un vent de déception qui vient balayer les espoirs escomptés. Je ne pense pas qu’il faille jeter ces espoirs à la poubelle.

Nous voulons garder nos jeunes à la maison, les retenir et les mettre à contribution dans les initiatives de développement de notre département et de nos localités respectives.  Nous ne pouvons pas le faire avec les mains. Il faut entretenir l’espoir concrètement et créer de l’émulation dans l’engagement politique. Les chantiers sont énormes et les compétences sont là, disponibles.  Nous sommes prêts à servir la patrie.

Mamadou Lamine BA

Consultant en Médias et Communication

Responsable de l’APR dans la Commune de Baghère.

Tel (WhatsApp): 76 611 39 40,  Email : ballamine@gmail.com