Home»Contributions»Lettre ouverte au Directeur général des ICS

Lettre ouverte au Directeur général des ICS

1
Shares
Pinterest Google+
Monsieur le Directeur Général des ICS,
Sur intervention de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, le groupe INDORAMA a bien voulu reprendre les ICS avec une participation majoritaire de plus de 50%. Une telle opération a été saluée à sa juste valeur en ce sens qu’elle a suscité d’énormes espoirs auprès des populations riveraines des ICS. Sans doute, les ICS constituent particulièrement pour l’arrondissement de Méouane un maillon essentiel pour la promotion du développement.
Ainsi, avec la recapitalisation et la modernisation des installations de l’usine, l’espoir d’une nouvelle posture était immensément attendue par toutes les populations surtout les collectivités territoriales dont la mission première reste la mise en œuvre du développement local. Hélas, le constat reste amer : les jeunes ne sont pas recrutés, les périmètres agricoles sont détruits, l’environnement est invivable, les cimetières profanés avec les délocalisations, la phytomasse polluée, les rendements agricoles réduits à zéro bref, les dégâts sont énormes.
Malheureusement, au plan social et environnemental, aucune mesure compensatrice n’est prise. Les collectivités sont laissées à elles-mêmes, la jeunesse est désemparée, la santé des populations est menacée (plus grand taux de tuberculose et de cancer dans la région) d’où le slogan: ICS, un cancer pour Méouane.
Monsieur le Directeur Général,
Méouane qui abrite la mine, les forages et subit 90% des méfaits des ICS, souhaite sur la base d’un dialogue franc, une redéfinition de nouveaux rapports. Il s’agira de mettre en place un cadre inclusif qui définira les obligations de chaque partie. Pour une bonne cohabitation, il est impératif que les ICS prennent en charge de façon urgente, les mesures environnementales et sociales suivantes:
– Réduire les échappés de Gaz,
– Doter les paysans de semences, d’engrais et de produits phytosanitaires pour maitriser les agressions de l’environnement,
– Soutenir les Activités Génératrices de Revenus (AGR) des jeunes et femmes avec le financement de périmètres agricoles et avicoles,
– L’emploi des jeunes comme souhaité par le Président de la République  lors de l’inauguration de la centrale à charbon,
– L’application des mesures du Plan de Gestion Environnemental et Social (PGES) de la centrale à charbon,
– L’appui budgétaire aux collectivités territoriales,
– Le financement de micro-projets communautaires.
Monsieur le Directeur général,
Pour l’intérêt exclusif des ICS, il est urgent de fixer un calendrier de travail allant dans le sens de la satisfaction des préoccupations des communautés de base qui unanimement, considèrent aujourd’hui, les ICS comme un danger ayant assombri leurs rêves d’un environnement prospère.
Sans verser dans aucune menace, je signale simplement que la situation est grave et que le seul responsable désigné reste les ICS.
Votre Attention !
Monsieur Alassane DIALLO
Directeur Général ICS.
Aliou MBAYE
Meouane