Home»A la une»Lettre ouverte aux “Lions” du Sénégal : c’est maintenant ou jamais ! (Par Coumba N. DIOUF)

Lettre ouverte aux “Lions” du Sénégal : c’est maintenant ou jamais ! (Par Coumba N. DIOUF)

1
Shares
Pinterest Google+
La 32e édition de la Coupe d’Afrique des nations se jouera du 21 juin au 19 juillet 2019 en Egypte. Tout le Sénégal souhaite que la coupe tant entendue arrive enfin au pays de la «Téranga». C’est maintenant ou jamais ! Nous devons gagner cette Can. Et nous pouvons le faire.
Chers “Lions”,
Depuis notre première participation à la Coupe d’Afrique des Nations en 1965 (où nous avons terminé quatrième), le Sénégal n’a jamais soulevé le trophée de la plus grande compétition de football du continent africain.
En 2002, l’espoir était permis avec le bon coaching du défunt Bruno Metsu, l’homme qui a montré la force de l’équipe du Sénégal au niveau continental et international. Qualifié à la CAN, le Sénégal a enchaîné des victoires jusqu’au soir fatidique et inoubliable de la finale. Un rêve de tout en peule a été brisé par une équipe nigériane pas plus forte, mais seulement plus chanceuse lors de la fameuse épreuve des tirs au but.
A présent, avec une équipe jeune, dynamique et performante, qui multiplie les bons résultats sous le coaching du compatriote et patriote Alioune Cissé, l’espoir est encore permis. Oui l’espoir est permis parce que vous nous avez montré de belles prestations lors de vos différents matches de qualification et durant vos matches amicaux. Vos performances en club aussi nous laissent espérer que vous pouvez nous amener cette coupe. Il suffit d’y croire et de vous donner à 200%. Nous prierons et vous supporterons.
Sachez que c’est un tout un peuple qui est debout derrière son équipe nationale et qui veut enfin goûter au plaisir du sacre continental. Des générations se sont succédé depuis la première participation de notre pays à la Coupe d’Afrique. Certains ne sont plus de ce monde, d’autres ont pris de l’âge mais ont un désir ardant de vous voir soulever le trophée ne serait-ce qu’une fois dans ce qui leur reste à vivre. C’est le cas du Doyen Abdoulaye Diaw. La nouvelle génération en veut également, car étant trop collée au foot et animée par un sentiment de patriotisme inébranlable. Même nos mères à la maison, qui ne connaissent presque rien du football, veulent cette coupe. Elles ne cherchent pas à y comprendre beaucoup. Le simple fait de savoir que c’est le Sénégal qui gagne leur suffit.
Donc, braves Lions, en plus de l’effort physique que vous allez fournir sur le terrain, ayez comme bagage le patriotisme. Le patriotisme jusqu’au bout. Allez-y avec le cœur, allez-y en fond, donnez le meilleur de vous-même. Armez-vous du «ngor», du «fitt» du «diom»… Ces valeurs et vertus qu’on nous connait. Sachez que vous représentez les 15 millions de Sénégalais et que si vous remportez ce trophée, vous ferez le bonheur de tout un peule.
Si on regarde les têtes de poule cette 32e édition, il n’y a que le Sénégal qui n’a pas encore gagné la coupe d’Afrique. C’est donc le moment de corriger cette anomalie ! Il est grand temps qu’on ait cette coupe et vous êtes les seuls à pouvoir nous l’offrir.
Vive le Sénégal ! Vive l’équipe nationale ! Vivement la Coupe !
Coumba Ndoffène Diouf
Citoyen sénégalais, journaliste