Home»A la une»Linguère : Un surveillant d’un daara tue un talibé de 11ans à Rawdou Rahim

Linguère : Un surveillant d’un daara tue un talibé de 11ans à Rawdou Rahim

0
Shares
Pinterest Google+
L’affaire est sur toutes les lèvres dans le département de Linguére plus précisément dans la commune de Thiél où la scène s’est déroulée le dimanche 26 janvier 2020.
Selon nos informations dignes de foi, c’est au « daara » de Serigne Cheikh Abdoukhadre Mbacké installé dans le village de Rawdou Rahim,situé  à 25 km de la commune de Thiél,qu’ un enfant âgé de 11 ans a été retrouvé mort aux environs de 14h.
Nos sources renseignent que le bout de bois de Dieu qui n’a pas maîtrisé ses leçons du jour  a été sauvagement puni  par Maguette Diop qui assurait la suppléance dans ce temple du savoir à l’absence du maître des lieux qui n’est outre que Serigne Djiby Ndiaye.
A en croire nos sources,le pauvre enfant après avoir reçu plusieurs coups est resté allongé sous un arbre entouré par les autres talibés qui n’avaient que leurs yeux pour constater les dégâts.
Paniqués, les enfants ont alerté les  voisins  . Absent des lieux ,Serigne Djiby Ndiaye a été informé par Maguette Diop par téléphone.Sans perdre de temps D.ND  a mis la puce à l’oreille du propriétaire du « daara » Serigne Cheikh Abdoukhadre Mbacké(frère de l’actuel porte- parole de la confrérie mouride Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké).
C’est ainsi que le maître des lieux a informé le commandant de la brigade de gendarmerie de Linguére qui a rallié dare dare les lieux en compagnie de l’infirmier chef de poste de Thiél pour procéder au constat d’usage.
Le corps sans vie de Fallou Diop a été acheminé dabord à la morgue de l’hôpital Maguette Lo de Linguère avant d’être remis à ses parents qui l’ont inhumé à Touba aujourd’hui.
Serigne Djiby Ndiaye et Maguette Diop ont été déférés au parquet régional de Louga pour meurtre,violence et voie de fait ,non-assistance à une personne en danger.Affaire à suivre.
Les mis en cause ont bénéficié d’un retour de parquet.
CORRESPONDANCE