Home»A la une»Mamoudou Ibra Kane, Alassane Samba Diop : Démissions salutaires…

Mamoudou Ibra Kane, Alassane Samba Diop : Démissions salutaires…

1
Shares
Pinterest Google+

Les démissions de Mamoudou Ibra Kane et d’Alassane Samba Diop du Groupe Futurs Médias (Gfm) sont positives pour la presse sénégalaise. Elles sont à positiver. Explications possibles : Si ces deux responsables du Gfm, jugent nécessaire d’aller vers d’autres aventures, c’est certainement qu’ils sont conscients d’une fin de cycle dans un groupe où ils n’ont plus rien à prouver. Ce qui peut réduire les performances qui dépendent en grande partie de la passion déterminante pour toute réussite.  Ils peuvent aussi redouter des obstacles actuels ou à venir, susceptibles de freiner leur épanouissement professionnel. Conjectures. Ce qui est clair est que ces deux  confrères aux talents avérés, à la responsabilité reconnue, à la notoriété incontestée, ont fait leur choix. Celui « d’aller voir ailleurs ».  Ce serait malheureux, s’ils avaient décidé d’abandonner le « stress charmant » des rédactions, apprauvisant chemin-faisant une presse sénégalaise qui se « médiocrise ». Ils sont à encourager s’ils ont l’ambition de créer un autre groupe de presse qui employerait des professionnels de l’information. Évoquer un quelconque milliardaire qui serait derrière eux, c’est être trop simpliste.  L’essentiel est que ceux qui sont devant, ont montré aux Sénégalais depuis plus de deux décennies qu’ils sont des professionnels rarement pris à défaut. Leurs parcours respectifs plaident en leur faveur même si certains fustigent à juste titre certaines de leurs postures.

Histoire…

Et puis, si la famille de la presse sénégalaise s’est élargie c’est à la suite de départs significatifs.
Pour la petite histoire, le défunt journal « Le Matin » est à l’origine du Groupe Com 7. Car, c’est à la suite du divorce entre Baba Tandian et les autres que sont Youssou Ndour,  les hommes d’affaires Bara Tall et Cheikh Tall Dioum que cette entreprise est née avec un produit phare « Le Populaire » précurseur des journaux à 100 FCfa et des fameuses bulles. Avec un certain Thierno Talla, ancien du « Matin » à  sa tête. C’est ce dernier, « cédant » sa place à Yakham Mbaye, qui a aussi été le premier Directeur de Publication de « l’Observateur » journal de Youssou Ndour en rupture avec ses partenaires de Com 7. Une rupture dans la douleur. C’est par la suite que « L’As » est né des flancs de l’Obs. Enquête aussi, si on sait que Mamoudou Wone, l’actuel boss de ce quotidien, est un ancien Directeur du journal le plus vendu au Sénégal.
Des exemples pour montrer que les ruptures sont enrichissantes pour l’espace médiatique.
Reste à souhaiter une belle suite à Mamoudou Ibra Kane et à Alassane Samba Diop qui ont des bagages professionnels, intellectuels et humains pour relever d’autres défis.
Gfm aussi a les moyens pour rester un des  leaders de l’espace médiatique. Il suffit d’améliorer la gestion des ressources humaines on ne peut plus importante dans une société.

Mame Gor NGOM
Gérant et Directeur de Publication
Sensite.sn