Home»Société»Mathews Myers : « Les gouvernements doivent prendre des mesures fortes contre le tabagisme »

Mathews Myers : « Les gouvernements doivent prendre des mesures fortes contre le tabagisme »

0
Shares
Pinterest Google+

Rester concentré sur les politiques éprouvés pour la réduction du tabagisme et sans hypocrisie.  Telle est la déclaration Matthew L. Myers, président de la Campagne pour des enfants sans tabac, à l’occasion de la journée mondiale qui sera célébrée autour du globe ce 31 mai 2019.

A l’occasion de la journée mondiale de ce 31 mai 2019, Matthews L. Myers, a appelé à mettre fin l’hypocrisie développé par les fabricants de tabac à savoir Philips Morris et British American Tobacco. Ce qui amènerait à résoudre les problèmes de santé du  à la consommation du tabac .Par ailleurs le président de CTFK à appeler à donner la priorité d’appliquer les politiques de lutte antitabac qui sauvent des vies, au-delà des tentatives trompeuses de l’industrie du tabac.

L’épidémie mondiale de tabagisme tue huit millions chaque année à travers le monde. Les tactiques marketings mortels de l’industrie demeurent le plus grand obstacle, a fait savoir Matthews L. Myers. Plus de 80°/° de ces décès surviennent dans les pays à revenu faible et moyen qui sont ciblés par l’industrie du tabac. Il a justifié que si les fabricants de tabac voudraient un avenir sans fumée, ils cesseraient de vendre immédiatement des cigarettes.

Selon Matthews Myers, Philips Morris et British American Tobacco justifient leurs nouvelles cigarettes chauffées dont IQOS et GLO ne ciblent pas les fumeurs actuels. Et pourtant il a été prouvé que leur façon de commercialisation cible les jeunes et non les fumeurs actuels. Cents marques de tabac ont atteint plus de 25 milliards de personnes à travers le monde entier, d’après une étude sur les médias sociaux. Ainsi des gouvernements ont lancé des enquêtes sur cette tactique aux Etats Unis, au Royaume uni, en Colombie et au Brésil.

Pour mettre fin à l’épidémie mondiale de tabagisme et créer vraiment un avenir sans fumée, nous avons besoin d’une action forte par les gouvernements, et non des promesses vides des compagnies de tabac.