Home»Politique»Mbour chante en chœur la victoire de Macky Sall : le refrain triomphal !

Mbour chante en chœur la victoire de Macky Sall : le refrain triomphal !

0
Shares
Pinterest Google+
«Deuxième mandat, premier tour. Sans détour, haut la main». Tout est dans le slogan, entonné en chœur, dans les travées du stade Caroline Faye de Mbour. Une belle preuve de complicité entre le ministre Oumar Youm, à la baguette, et les militants du Benno qui chantent en toute harmonie, sous le regard émerveillé de leur candidat, Macky Sall. Le Président qui, durant sa campagne électorale, n’avait pas encore assisté à un tel spectacle, a naturellement manifesté sa satisfaction. «Mbour a gagné. Mbour a dit oui deux fois. Oui pour un second mandat. Oui pour le premier tour». En résumé, Mbour a choisi la continuité dans le progrès. Elle a compris qu’il ne suffit pas de passer l’étape du parrainage pour être présidentiable, comme l’affirme Ousmane Tanor Dieng. «Macky Sall démontre chaque soir à la télé, à travers son discours et l’articulation qu’il en fait, sa cohérence et la lisibilité de ses propos», qu’il est le mieux indiqué pour présider aux destinées des Sénégalais.
Le président Sall, visiblement ravi par l’accueil populaire, l’attachement du département à sa personne, et l’engagement des citoyens à le réélire, a évoqué deux secteurs névralgiques de l’économie du département. La pêche et le tourisme. A l’endroit des pêcheurs, une frange très importante qui culmine à 600 000 acteurs, le chef de l’Etat indique : «n’eut été vous (les pêcheurs) on ne parlerait plus de notre «thiébou dieun» qui fait la fierté de tous les Sénégalais». Un secteur donc, à booster et à renforcer comme a décidé le chef de l’Etat. Il annonce «la modernisation des quais, la subvention déjà effective des moteurs hors bord (5 milliards FCfa) et l’introduction de pirogues en fibre de verre dans le secteur pour sécuriser davantage les acteurs». Il est envisagé, en outre, la construction d’un Centre de formation professionnelle et technique pour dispenser des connaissances dans les filières touristique, hôtelière, agricole et de la pêche.
Par ailleurs, grâce à la diplomatie du bon voisinage, les gouvernants ont pu négocier et disposer de 400 licences de pêche en Mauritanie et 300 autres au Libéria en attendant d’en trouver dans d’autres pays où les côtes sont poissonneuses. «Notre gouvernement met tout en œuvre pour que nos pêcheurs aient toujours un cadre de travail adéquat, partout dans la sous région», résume le leader de Bby.
Le tourisme, second poumon de l’économie mbouroise, occupe également une place centrale dans le programme du Président Macky Sall. Il a décidé d’engager des ressources importantes dans la modernisation de la station balnéaire de Saly Portudal pour lui permettre de proposer de nouvelles offres hôtelières. Il est aussi question pour Macky Sall d’aménager une zone touristique spéciale qui partira de Pointe Sarène. Sans oublier la lutte contre l’érosion côtière à travers le programme de stabilisation et de protection des bords de mer. L’écosystème côtier et marin est également pris en compte par le chef de l’Etat. Il rappelle en passant que l’autoroute Mbour-Kaolack via Fatick, dont la première pierre a été posée, sera achevée au cours de son prochain mandat.
Source : Com Palais