Home»A la une»Me Babou : «Le chef de l’Etat doit renvoyer ceux qui refusent de faire leur déclaration de patrimoine»

Me Babou : «Le chef de l’Etat doit renvoyer ceux qui refusent de faire leur déclaration de patrimoine»

0
Shares
Pinterest Google+

La présidente de l’Ofnac a déclaré samedi dernier 500/800 personnes assujetties ont fait leur déclaration de patrimoines. Pour l’avocat, Abdoulaye Babou, le président de la République doit démettre de leur fonction ceux qui ne suivent pas la voie parce que la sanction n’est pas juridique. Elle est plutôt morale.

«Je crois qu’un fonctionnaire ou une personnalité qui gère des deniers publics qui refuse de s’assujettir à la déclaration de patrimoine doit être démis de ses fonctions », a déclaré l’avocat ce lundi sur Iradio.

«S’il y a des sanctions, nous les situons au niveau du président de la République qui a été désavoué. Et en même temps, le fait de ne pas déclarer son patrimoine, c’est comme si on pensait que vous devez cacher quelque chose. Or, quelqu’un qui cache quelque chose ne mérite pas d’avoir affaire à des deniers publics. Si le chef de l’Etat est conséquent avec lui-même, dans la mesure où c’est sa parole, e, qualité de chef de l’Etat qui a été remise en cause, c’est à lui de prendre des sanctions», a ajouté Me Babou.

Il explique que le défaut de déclaration d’un patrimoine a une valeur morale dans la mesure où c’est le chef de l’Etat, lui-même, pour une question de transparence, a décidé que certains types de personnalités devaient déclarer leurs patrimoines.