Home»A la une»Monsieur Frère,

Monsieur Frère,

0
Shares
Pinterest Google+
L’Ambassadeur du Royaume-Uni au Sénégal, n’est pas « convoqué », mais « convié » par le ministre des Affaires étrangères « à lui rendre visite », précise le Soleil. 
En langage plus clair, Amadou Ba « mettra à profit » ce tête-à-tête, pour parler de l’histoire de la BBC, avant de remettre  un mémorandum à l’ambassadeur « qui ne manquera sûrement pas de transmettre au 10, Downing Street, le siège du Gouvernement anglais ». Tout ce qui est en guillemet, appartient au Soleil.
Questions :
 Quelle est l’utilité de « convier » un ambassadeur dont le patron même n’a aucune influence sur la manière dont les journalistes de la Bbc travaillent ?
 N’est-il pas plus efficace de porter plainte contre  la Bbc, au lieu de déposer un mémorandum qui ne peut avoir aucune influence sur ce média qui affiche son indépendance ?
Si l’Etat sénégalais est convaincu des « allégations mensongères » de la BBC, il doit lui être facile d’utiliser la méthode classique pour que la « lumière jaillisse ».
Il faut surtout qu’on cesse d’infantiliser les Sénégalais avec des thèses complotistes qui frisent le ridicule.
On ne saurait dire de manière péremptoire qu’Aliou Sall a tort ou a raison. Une justice indépendante devrait s’en charger.  Mais Macky et les siens devraient s’en prendre qu’à eux-mêmes.
Après « Monsieur fils » et ses folies, les plus pessimistes n’avaient pas imaginé une présence si massive et impudique d’un « Monsieur frère » au coeur des affaires.
Heureusement, ce pays a encore des ressources pour sauver ce qui peut l’être.