Home»Politique»Ousmane Faye rappelle à Idy la mort de Khadim Bousso

Ousmane Faye rappelle à Idy la mort de Khadim Bousso

0
Shares
Pinterest Google+

Ousmane Faye demande à Idrissa Seck de présenter ses excuses à  la famille Boussobé, dix huit ans après la mort de Khadim Bousso, tué chez lui à la suite d’une descente des forces de l’ordre. C’était sous Wade. Idrissa Seck était alors un des hommes forts du régime.

Le Président de la Coalition Manko Wattu Sénégal (MWS) était ce samedi 9 février à Bambey et Baba Garage, dans le cadre de son programme de campagne pour la « réélection, dès le premier tour au soir du 24 février, du Président Macky Sall », candidat de BBY et de la coalition de la majorité présidentielle.

Après les visites de courtoisie et de proximité auprès des responsables, militants et sympathisants de sa coalition et des dignitaires dans les localités visitées, clôturées par un rassemblement à Bambey,  Ousmane Faye a lancé un appel solennel à « sa sœur, l’honorable député Mme Aida Mbodj »,  d’avoir le courage et la liberté de choisir « le camp de la raison, de la stabilité et de l’émergence pour apporter sa contribution à la belle victoire de son frère, le Président Macky Sall, dès le premier tour au soir du 24 février ». Le leader de MWS de revenir  à  la  charge pour accabler Idy. « Quand Idrissa Seck était dans le pouvoir, alors puissant ministre d’État d’Abdoulaye Wade, il avait demandé d’envoyer le GIGN (Groupement d’intervention Mobile de la Gendarmerie Nationale) au domicile du grand commerçant, sis dans la ville sainte de Touba pour le cueillir par la force, vivant ou mort, sans même tenir compte des multiples interventions de feu le khalife Général des Mourides Serigne Saliou Mbacké » a rappelé Ousmane Faye.  Qui ajoute : « si, quelques années après, il revient dans la ville sainte pour battre campagne, Idrissa Seck doit forcément aller présenter ses excuses à toute la famille Boussobé, en particulier, et de Serigne Fallou Mbacké en général, oncle de feu Serigne Khadim Bousso. C’est la raison pour laquelle monsieur Ousmane Faye se demande « de qui se moque le leader de la coalition ‘’Idy Président’’ qui, rattrapé par son passé, est en train de sillonner le pays pour vouloir bénéficier de leurs suffrages comme si il n’a jamais était dans les affaires comme puissant ministre d’État d’Abdoulaye Wade et le « Premier ministre le plus arrogant de l’histoire du Sénégal. »