Home»A la une»Pape Gora Samb, ce Sénégalais qui veut révolutionner l’état civil

Pape Gora Samb, ce Sénégalais qui veut révolutionner l’état civil

3
Shares
Pinterest Google+

Pape Gora Samb veut révolutionner  la grande équation de l’état civil au  Sénégal.  Ce Sénégalais qui vit à Atlanta aux Etats-Unis, est le Président Directeur Général de Secure Solution.   Cette entreprise spécialisée dans la sécurisation des données informatiques, a mis en place  « Sénégal développement Software ». 

Un projet qui a pour objectif l’informatisation de l’état civil pour faciliter aux Sénégalais la recherche de certains  documents de grande importance dans leur vécu quotidien.  « Ma préoccupation principale est de faire de telle sorte que mes compatriotes rangent aux oubliettes leurs peines liées à des démarches qui peuvent être évitées et ne perdent plus autant de temps pour chercher des papiers qui doivent être disponibles en un laps de temps », laisse entendre  cet ingénieur, riche d’une carrière de plus de dix ans dans le domaine de l’informatique et surtout de la sécurisation des données.  « Au-delà des bulletins de naissance, les certificats de décès, les casiers judiciaires, sont pris en charge par  notre application qui respecte scrupuleusement les standards ».

«Les moyens nécessaires et un dispositif de qualité ont été  mis à contribution pour parer à toutes les éventualités. Car, il est clair que c’est un domaine très sensible qui nécessite de la rigueur et du sérieux», soutient cet homme d’affaires décrit par ses proches comme « un homme d’un grand patriotisme qui se bat quotidiennement pour l’amélioration des conditions de vie des Sénégalais ». Nous avons dépensé 35 mille dollars sur le programming environ 18 millions de Fcfa. C’est une entreprise américaine spécialisée qui a fait ce programming. C’est un projet qui me tient à cœur », martèle Pape Gora Samb qui répète comme un leitmotiv que « le changement commence par la base ». «Charité bien ordonnée commence par soi même », déclare aussi M. Samb qui compte sur les autorités notamment le président de la République pour pouvoir «dérouler son travail de longue haleine». «Rien ne peut se faire sans l’aval du premier des Sénégalais qui est sans doute conscient des enjeux de nos objectifs dans un Sénégal qui se veut émergent», renchérit notre interlocuteur qui fonde beaucoup d’espoir sur l’attitude du Chef de l’Etat qui devrait le rencontrer pour  qu’il trouve l’occasion de lui expliquer  les tenants et les aboutissants de son ambitieux projet et surtout son impact positif dans l’économie du pays.

Il compte aussi, entre autres projets, construire un hôpital dans une localité du pays.