Home»A la une»Pour le retour du Poste de Premier ministre (Par Mamadou Lamine Ba)

Pour le retour du Poste de Premier ministre (Par Mamadou Lamine Ba)

0
Shares
Pinterest Google+

Le Premier ministre, en tant que Chef du gouvernement, dirige l’action du gouvernement sur le plan administratif. Il doit également assurer la coordination de l’action gouvernementale et éviter, par son arbitrage, que différents ministres prennent des décisions allant dans des sens inverses.

Il permet de sécuriser le Président de la République en cas d’attaques fomentées et orchestrées légitimement par l’opposition, par toute autre entité politique, religieuse, associative, etc… ou tout simplement des conflits internes au sein de la majorité, comme c’est le cas présentement au Sénégal.

Il est de coutume qu’une opposition saisit régulièrement toutes les opportunités pour se faire remarquer et créer des rapports de force vis-à-vis de la majorité. Actuellement, c’est le Président Macky Sall qui est exposé à toutes les attaques, qui reçoit tous les coups, sans dispositif d’atténuation des projectiles.

Le Président de la République ne peut être au four de la gestion du pays et au moulin de la défense de sa propre personne. Il faut quelqu’un de plus ou d’autre pour agir face aux récriminations sociales, des charges illégitimes de l’opposition, des attaques gratuites qui sont tous les jours adressés au régime.

Sur le plan politique, le Premier ministre peut être une carapace pour atténuer les coups destinés au Président de la République qui a besoin de tranquillité pour bien travailler. Il peut servir palissade politique, de fusible en cas de situation d’inconfort ou tout simplement pour atténuer les coups socio-politiques qui ne manquent jamais en politique.

A force d’accumuler des dossiers, de procéder à des arbitrages, de trancher entre des individus, de traiter des urgences, etc…, le Président de la République (être humain qu’il est) amasse de la fatigue. Le poste de Premier ministre peut donc empêcher le Président de la République de se fragiliser et de s’affaiblir.

Mamadou Lamine BA

Responsable de l’APR dans la Commune de Baghère, départ de Goudomp

Tel : 76 611 39 40                 Email : ballamine@gmail.com