Home»A la une»Présidentielle 2019 : Farba Senghor persiste sur Karim et prédit la victoire de Macky

Présidentielle 2019 : Farba Senghor persiste sur Karim et prédit la victoire de Macky

1
Shares
Pinterest Google+

Farba Senghor est convaincu et persiste  que Karim Wade ne sera pas candidat à la Présidentielle de 2019 et ne reviendra pas non plus de son exil au Qatar. Selon l’ancien ministre, la meilleure option qui s’offre à Me Wade et à son fils c’est de négocier avec Macky Sall afin de pouvoir être de la course en 2024.

«Il y a beaucoup de chimères autour de l’affaire Karim Wade. Karim ne reviendra pas, il ne sera pas non plus candidat. Il ne peut pas être candidat. A mon avis, le président Abdoulaye Wade a eu « tort » ne pas présenter un candidat alternatif ou un candidat de substitution à son fils», a-t-il dit sur Rfmfar.

Il indique que s’il était à la place d’Abdoulaye Wade, il négocierait avec Macky Sall pour sortir du gouffre Karim Wade. «Il risque gros. Il est clair qu’il ne participera pas à l’élection ; il est clair qu’il ne viendra parce qu’il sait que s’il vient il sera emprisonné et ne pourra pas se présenter en 2014. Ce qui serait un gâchis pour Abdoulaye Wade, lui-même. Karim Wade a dit à l’ensemble de de ses proches qu’il vient en perturbateur parce qu’il sait qu’il ne sera pas candidat. Mais, s’il veut mettre son corps en gage pour perturber le pays, les Sénégalais apprécieront », a prévenu Farba Senghor. Et de poursuivre : «mais, je pense que ce n’est pas intelligent. S’il avait l’intelligence de son père, il aurait pu négocier. Parce que Me Wade a soufflé le chaud et le froid. Karim est en train de faire fausse route. La seule solution qui vaille, c’est de négocier pour préparer les années à venir».

Invité de «Rfm matin», le leader de Mbollo ascan prédit la victoire de Macky Sall en 2019. «Moi, je pense que cette élection sera remportée par le candidat Macky Sall parce qu’il est le mieux préparé. Il n’a personne en face et il est en train de poursuivre l’œuvre de construction d’Abdoulaye Wade. A mon avis, tous les Libéraux devaient se retrouver  autour de Macky Sall et préparer 20124. Les Socialistes doivent aussi le faire de leur côté. Chacun doit créer un bloc solide pour 2024 », a-t-il poursuivi.