Home»Société»Prévention : L’Oit appelée à rompre ses liens avec les industries du tabac

Prévention : L’Oit appelée à rompre ses liens avec les industries du tabac

0
Shares
Pinterest Google+

L’organisation américaine basée à Washington CTFK qui lutte pour une campagne des enfants sans tabac, vient de rejoindre plusieurs organisations dans le monde pour que l’organisation internationale du travail (Oit) rompe ses liens avec l’industrie du tabac.

Le communiqué souligne que l’annonce intervient au moment où l’industrie du tabac se réunit à Genève pour la session 334 du conseil d’administration. Le communiqué dénonce le débat qui est prévu pour les liens entre l’industrie du tabac et l’OIT. Et que l’organisation international du travail devait mettre fin à sa relation financière avec l’industrie du tabac .Le communiqué souligne que l’industrie devait adopter des lignes directrices conformes à l’article 5.3 de la convention cadre de l’organisation mondiale de la santé de la lutte antitabac (CCLAT) et non protéger des activités de l’industrie du tabac. La note précise que l’effet d’une décision de l’OIT de rompre ses liens avec l’industrie du tabac serait d’éliminer le contrat actuel de l’OIT avec Japon Tobacco International et entraver la capacité de l’industrie du tabac pour influencer les politiques de l’OIT.

Selon la lettre envoyée par les organisations internationales, la relation entre les entreprises de l’OIT et l’industrie présente un certain nombre de conflits. Le financement de l’industrie à l’OIT permet lui permet d’atteindre ses objectifs plus largement , le financement permet aussi de ternir la réputation de l’OIT et l’efficacité de son travail .Il faut que l’OIT vit de sa mission de promotion des droits de l’homme et du travail , prendre une décision facile en mettant fin à sa relation financière avec Japon Tobacco international , à préciser Matthews L Myers directeur de la campagne pour les enfants .Selon lui les campagnes de tabac qui causent la maladie à travers le monde devraient avoir aucune place à l’OIT ou toute organisation responsable .

Les compagnies de tabac restent le plus grand obstacle à la lutte contre l’épidémie mondiale de tabagisme qui tue sept millions de personnes chaque année. Sans une action urgente, l’usage du tabac va tuer un milliard de personnes à travers le monde de ce siècle.

Sensite.sn