Home»A la une»Programme de résilience économique et social : La Ld-Debout pour « plus de transparence »

Programme de résilience économique et social : La Ld-Debout pour « plus de transparence »

0
Shares
Pinterest Google+

Dans un communiqué, le Secrétariat exécutif de la Ld-Debout appelle expressément le Président de la République et son Gouvernement à être et à demeurer «plus transparents dans l’exécution du programme de résilience économique et social ».

Se voulant  alerte et vigilante sur la gestion de la crise par le Gouvernement, Souleymane Guissé Cissé et ses camarades indiquent que sur le plan sanitaire, le montant annoncé de 64,4 milliards de FCFA semble « très insuffisant » au regard de l’état de décrépitude du système de santé du pays lourdement affecté par les vingt années de sous-investissement des régimes libéraux de Wade et de Macky. Le Secrétariat se demande quel est le niveau actuel de notre capacité en tests médicaux sur le virus, en lits équipés de respirateurs artificiels, et en personnel médical ? Comment et à quelle hauteur cette capacité va-t-elle être renforcée dans le court terme ?

Sur le plan économique et social: si l’on peut saluer l’esprit des mesures présentées par le Chef de l’Etat dans son « Message à la Nation » du 03 Avril, la LD Debout reste préoccupée par la prise en compte effective de toutes les familles vulnérables dont les besoins en soutien sont énormes et urgents à cause du ralentissement des activités productives.

Ainsi, le paiement par l’Etat, pour un bimestre, des factures d’eau et d’électricité doit toucher tous les ménages vulnérables et l’aide alimentaire ne doit faire l’objet d’aucune politisation ; pour cette raison, le fichier du Ministère chargé du Développement communautaire et de l’Equité sociale qui a servi à l’attribution des bourses de sécurité familiale doit être écarté ; il a été conçu pour des objectifs politiques et tout le monde sait au Sénégal qu’il ne peut pas servir de base transparente à une action sociale équitable.

Aussi, le « Programme de résilience économique et sociale » ne peut ignorer le secteur non formel, qui représente 97% des unités économiques du pays, ainsi que le milieu rural, segments les plus vulnérables du pays ; de même, le soutien aux entreprises impactées par la crise doit permettre de sauver les emplois et les salaires.

En raison de ce qui précède, la LD Debout invite le Chef de l’Etat et son Gouvernement à relever leur niveau d’anticipation des effets de cette crise. A cette fin, toutes les niches de privilèges matériels et financiers exorbitants et de gaspillage de la classe politique dirigeante (agences et institutions inutiles de budgétivores, fonds politiques, dotations en véhicules, carburant, etc.) devraient être neutralisées et les ressources réaffectées à la gestion de la crise. Par ailleurs, des mécanismes devraient être mis en place pour assurer l’efficacité et la transparence dans l’allocation et l’utilisation de toutes les ressources mobilisées, en rapport avec l’ensemble des corps de contrôle de l’Etat, l’opposition et la société civile.

En tout état de cause, la LD Debout restera alerte et vigilante sur l’utilisation de la récente loi d’habilitation. D’ores et déjà, le parti prévient qu’il n’acceptera pas l’adoption de mesures en contradiction avec le principe sacro-saint de séparation des pouvoirs. D’ores et déjà, la LD Debout invite l’Assemblée nationale à prendre toute la mesure de l’importance de son pouvoir de contrôle à postériori des ordonnances qui seront prises par le Chef de l’Etat.

La LD Debout renouvelle sa solidarité aux peuples sénégalais, d’Afrique et du monde éprouvés par cette crise du Coronavirus (Covid-19), remercie et encourage les personnels de santé et l’ensemble des acteurs civils et militaires engagés dans la lutte contre la pandémie. Le Parti salue également la mémoire des victimes du Covid-19 et présente ses condoléances à leurs familles et proches, et exhorte à nouveau les Sénégalais à respecter les règles d’hygiène édictées dans cette guerre contre le Covid 19.

le Secrétariat s’est arrêté sur la commémoration du 60ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal. En cette circonstance le Secrétariat exprime un vibrant hommage à tous les patriotes, illustres et inconnus, en vie ou disparus, qui ont porté le combat pour le triomphe de la Démocratie, de la Liberté et de la Justice sociale.

Le Secrétariat salue et encourage les Forces de défense et de sécurité pour leur esprit républicain, leur sens du sacrifice et leur détermination à défendre la Nation en tous lieux et en toutes circonstances. Enfin, le Secrétariat invite les nouvelles générations à prendre exemple de ses dignes devanciers pour instaurer une gouvernance vertueuse capable de sortir le Sénégal du sous-développement et de l’injustice sociale.

Analysant la crise causée par le coronavirus, le Secrétariat exprime son soutien aux mesures prises par le Gouvernement du Sénégal – fermeture des écoles et de l’espace aérien, interdiction des rassemblements, etc. Le Secrétariat invite les Sénégalaises et Sénégalais à prendre très au sérieux cette pandémie et à respecter scrupuleusement les règles de prévention individuelle et collective édictées par les autorités sanitaires du pays.