Home»A la une»Rappel historique de la bravoure des femmes (Par Amadou D. Diallo)

Rappel historique de la bravoure des femmes (Par Amadou D. Diallo)

1
Shares
Pinterest Google+
▪Les princesses de Nder avaient pris la décision de s’immoler par le feu dans leurs huttes pour échapper à la captivité et à l’esclavage dans les royaumes maures du Brakna et du Trarza voisins du Walo sur la rive droite du fleuve Sénégal. En décidant ce suicide collectif elles ont préféré la mort dans la dignité à la vie dans l’esclavage et l’humiliation perpétuelles en captivité. 
▪La Linguere Yacine Boubou du Cayor avait obligé son époux le Damel Madior à la sacrifier pour obéir aux injonctions des devins qui en avaient fait une condition pour conjurer le mauvais sort qui menaçait de s’abattre sur le royaume du Cayor. En obligeant son époux à effectuer le sacrifice exigé par les devins pour que vive le Cayor dans la prospérité, Yacine Boubou symbolise le sens du sacrifice qui est la marque de la noblesse d’âme.
▪La prêtresse de Cabrousse Aline Sitoe Diatta a payé le prix de sa liberté pour avoir mobilisé sa communauté contre le système colonial en incitant ses parents à refuser d’obéir aux réquisitions de vivres et à boycotter les produits européens. Elle a choisi de se rendre à ses bourreaux qui l’ont exilée à Tombouctou pour empêcher des représailles sur Cabrousse.

Ces femmes et beaucoup d’autres symbolisent  le courage et la dignité de la femme sénégalaise en particulier et africaine. On se souvient aussi de la bravoure de Jeanne d’arc en France.
Mes respects à toutes les femmes à la veille du 8 mars, journée de la femme.
Toutes les femmes sont des reines pour reprendre le mot de l’artiste chanteur Ismaila LÔ.

Par Amadou Demba DIALLO
Professeur d’Histoire