Home»A la une»Sénégal-Abc Contre Poirot : Aux Larmes, Citoyens !(Par Pathé Mbodje)

Sénégal-Abc Contre Poirot : Aux Larmes, Citoyens !(Par Pathé Mbodje)

0
Shares
Pinterest Google+

«Je vous invite à cultiver la collégialité, la solidarité, notre devise comme les valeurs de travail et de dignité. Mais il faudra plus d’ouverture, de camaraderie pour sortir ce pays du sous-développement, peu importe celui qui va être là parce je ne serai plus là dans quelque temps»,

Macky Sall le 16 novembre au panel de la Convergence des Cadres républicains (Ccr) de l’Alliance Pour la République.

L’annonce du retour du Médiateur Alioune Badara Cissé à la vie active en 2021 sonne la fin de Macky Sall à la tête de l’État à partir de 2024 : celui qui est le poil à gratter de l’Alliance pour la République reprend du service pour se lancer à la conquête de la République. La longue parenthèse des Abécédaires (2013-2020) va se rouvrir avec les velléités présidentialistes d’un homme insensible aux fromages et qui reste préoccupé par le météore qu’il aura été aux Affaires étrangères. Abc a fait sa déclaration d’amour envers le peuple sénégalais le 4 janvier dernier.

Ironie du sort : c’était justement pour arrondir les angles avec se amis de la première heure que le leader du parti avait décidé de revenir aux fondamentaux en réunissant les membres fondateurs de ce qui deviendra l’Alliance pour la République (Apr) ; ils s’étaient perdus de vue au gré du pouvoir, comme le notera Abc en France à la constitution d’un mouvement pour lui manifester un soutien à la suite de son départ du gouvernementau bout de six mois.

Si l’émotion a rempli le cœur des plus faibles qui ont écrasé quelques larmes du souvenir, elle n’aura pas pris le dessus sur le pragmatisme : beaucoup avaient cédé la place à des puinés malgré eux et s’étaient conséquemment éloignés de Macky Sall et de sa formation. Théoricien et praticien du Droit, Abc n’a pas lancé son annonce en pure perte : depuis décembre 2012 et malgré quelques sucettes, il semblait animer une ligne oppositionnelle à l’intérieur de l’Apr, prenant le contre-pied du pouvoir dans ses relations avec les populations et l’ancien président Abdoulaye Wade, par exemple. Regaillari par des mouvements de soutien intérieurs aux ramifications internationales, Alioune Badara Cissé avec suscité quelques  vocations belligérantes à l’intérieur, avec, meme, quelques paris sur des successeurs éventuels de Mz acky Sall déjà oublié à peine la présidentielle de février 2019 terminée.

Le départ de Abc deviendra effectif à l’issue de son mandat comme Médiateur de la République, nomination irrévocable, pendant que l’Apr sombre dans les querelles fratricides.

La position prudente de Macky Sall depuis le 16 novembre dernier des cadres républicains s’est renforcée le 31 décembre dernier avec un « ni ni » qui renforce la guerre de succession à la tète de l’Apr et de l’État.

 Abc Contre Poirot

En 1933, à Londres, le célèbre détective belge Hercule Poirot est vieillissant et coule une retraite paisible. C’était sans compter sur Alexander Bonaparte Cust, qui arrive à Londres et s’installe dans une pension glauque. Avec sa machine à écrire, il tape des lettres, signées d’un mystérieux ABC, qu’il envoie à Hercule Poirot. Dans ces lettres, ABC explique à demi-mot son jeu macabre : assassiner, dans l’ordre alphabétique, des personnes dont le nom et le prénom commencent par la même lettre que la ville où le meurtre a lieu. Le détective décide d’enquêter mais se heurte à l’inspecteur Crome. Sur chaque scène de crime, Poirot retrouve un indicateur des chemins de fer ouvert à la lettre correspondante et taché de sang. Peu à peu, Poirot commence à faire le lien entre lui, ces villes et les personnes assassinées …

Wikipedia

Par Pathé MBODJE, M. Sc, Journaliste, sociologue