Home»A la une»Série d’incendies dans nos marchés : « Action des Sénégalais, Inaction du gouvernement »

Série d’incendies dans nos marchés : « Action des Sénégalais, Inaction du gouvernement »

0
Shares
Pinterest Google+

L’incendie  qui a complètement détruit le grand marché de Tilène, à Ziguinchor, dans le nuit de vendredi à samedi, préoccupe la Coordination Régionale de Ziguinchor de la Plateforme Avenir « Senegaal bi ñu bëgg ». Elle exprime sa compassion et sa solidarité vis-à-vis des milliers de grands et petits commerçants qui ont tout perdu et qui se retrouvent, du  jour au lendemain, dans une détresse économique et sociale profonde, surtout en cette veille de fête de Tabaski. » Dans un communiqué, les camarades du Docteur Cheikh Tidiane Dieye, expliquent que selon des témoins « les sapeurs pompiers auraient perdu beaucoup de temps avant de rejoindre le lieu du sinistre.  Mais le pire c’est qu’ils n’auraient pas eu assez d’équipements pour intervenir efficacement contre les flammes et qu’ils étaient obligés de repartir remplir leur citerne car le marché était dépourvu de bouche d’incendie.  » Suffisant pour qu’ils soulignent que « cette défaillance que l’on observe dans tous les marchés du Sénégal relève de la responsabilité directe de l’Etat du Sénégal ». Le Gouvernement montre, sinistre après sinistre,  son incapacité planifier, organiser et mettre de l’ordre dans les marchés et les lieux de vie et de travail des populations, ajoute la plateforme. Celle-ci rappelle au Président de la République et au Gouvernement « les promesses faites après chaque incendie à assurer la sécurité et la salubrité de ces lieux. »  Ces engagements ne sont cependant jamais suivis d’effets. On se souvient bien des propos creux  tenus par les autorités suite aux incendies dans les marchés de Kaoalack, Diourbel, Pakk Lambaye, et bien d’autres encore », renchérit le communiqué.

« Des mesures »…

La coordination régionale  de la plateforme Avenir Senegaal bi ñu bëgg exhorte  le Président à apporter « un soutien rapide et conséquent aux commerçants du marché de Tilène afin d’atténuer le traumatisme qu’ils subissent, avec leurs familles et leurs proches, et leur permettre de relancer rapidement leurs activités, évitant ainsi qu’ils n’aillent grossir les rangs des milliers de chômeurs qui peuplent les rues de Ziguinchor, faute d’activités de création de richesses à la hauteur des potentialités de la Casamance »

Elle invite  le chef de l’Etat « à mettre en place, sans délai, un Programme d’Urgence de Restructuration, de Modernisation et de Sécurisation des Marchés. » Parceque, pour ťla Plateforme Avenir Senegaal bi ñu bëgg
« la récurrence des incendies dans les marchés ne relève pas de la fatalité mais de l’action des gens et de l’inaction du gouvernement. »

Sensite.sn