Home»A la une»Transport des noix de cajou : le plaidoyer de Robert Sagna

Transport des noix de cajou : le plaidoyer de Robert Sagna

1
Shares
Pinterest Google+

Robert Sagna, ancien ministre de l’Agriculture, ne veut pas du passage obligé des noix de cajou par le port de Ziguinchor. Pour l’ancien maire de la ville, l’exportation des noix de cajou par le port de Banjul devrait permettre une meilleure compétitivité du produit.

«Si l’Etat veut garder le statu quo, il sera obligé de subventionner la noix de cajou. Dans le cas contraire, il faut laisser la noix continuer à être chargée au port de Banjul », a-t-il fait savoir sur sud Fm.

Pour lui, le transport jusqu’en Gambie permet la compétitivité. «Avec le transport jusqu’au port de Banjul, 150 km, on décharge et on charge directement sur de gros producteurs parce que Banjul est un port  maritime. Les gros porteurs peuvent prendre les noix de cajou directement. Mais, si on veut continuer à vouloir faire passer la noix du port de Ziguinchor au port de Dakar, avec les surcoûts dont je viens de parler, vous ne pourrez jamais être compétitifs par rapport au cours mondial», a soutenu l’ingénieur agricole.