Home»A la une»Tribunal : Assane Diouf libéré pour «troubles psychiatriques»

Tribunal : Assane Diouf libéré pour «troubles psychiatriques»

1
Shares
Pinterest Google+

Assane Diouf a été libéré ce mardi. Son jugement qui était prévu le 22 janvier prochain n’aura plus lieu. Le juge a décidé de le libérer pour les motifs de « troubles psychiques ».

Les avocats de de la défense n’ont pas goûté à cette décision qu’ils considère comme « insensée. «La Décision prise contre Assane Diouf est de le mettre en liberté, mais aussi de le discréditer en le présentant comme un malade mental puisque le Tribunal a demandé à ce qu’il se soumette à des examens psychiatriques», a déclaré ce mardi, sur Rfm, un des avocats du prévenu, Me Ciré Clédor Ly.

Selon lui, « le Tribunal n’a pas pris des dispositions appropriées pour que cela puisse se faire. Ce qui veut dire que c’est une décision qui n’a pas de sens et qui n’est pas applicable. On ne peut pas, en fait, respecter », a-t-il poursuivi.

L’avocat, très furieux, de poursuivre que Assane Diouf est civilement mort. «2e chose, il a été il a décrété sa mort civile en violation de toutes les conventions internationales et de la Constitution : privation du droit d’association, privation du droit de parole, privation du droit d’expression, privation du droit d’avoir une opinion, privation d’apparaître dans une télévision, de parler à la radio et même de paraitre dans des vidéos. Vous voyez que l’ensemble des libertés et des droits de Assane ont été confisqués».

Assane Diouf a été inculpé pour injures publiques et trouble à l’ordre public par le biais d’un système informatique et outrage à un ministre du culte et diffamation,