Home»Santé»Tuberculose : 1,6 millions de personnes en meurent par année

Tuberculose : 1,6 millions de personnes en meurent par année

2
Shares
Pinterest Google+

Le constat est là. Environ 1,6 millions de personnes meurent par année à cause de la tuberculose. C’est ce qui ressort d’un rapport publié par l’Organisation Mondiale de la Santé ce jeudi 17 octobre 2019.

Le rapport de l’organisation mondiale de la santé sur la tuberculose est alarmant. Il appelle à prendre des mesures efficaces pour combattre la tuberculose, car elle confirme que c’est  la maladie la plus infectieuse et la plus meurtrière. La tuberculose tue aujourd’hui environ 1,6 million de personnes par an selon le rapport, dépassant ainsi le Sida. La directrice scientifique de l’Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires, Dr Paula Fujiwara, a appelé les dirigeants nationaux à manifester, afin que la tuberculose devienne complètement éradiquée.

L’année dernière, les chefs d’Etat mondiaux réunis à l’assemblée générale des Nations-Unis, avaient promis de mettre fin à la tuberculose d’ici 2030, en se basant sur les objectifs du développement durable. Il faudrait un changement radical dans la conduite des affaires aujourd’hui pour atteindre cet objectif. Car les données de l’Organisation mondiale de la Santé durant l’année 2019 sur la tuberculose, démontrent que cet objectif restera un rêve, si les stratégies actuelles de lutte et de prévention ne changent pas. A rappeler que la tuberculose peut être prévenue, traitée et guérie.

Le rapport publie un nombre important de nouvelles infections qu’on pouvait empêcher, avec la disponibilité des médicaments, la prévention reste toujours un des moyens les plus efficaces de réduire et ralentir la pandémie. Ainsi, pour venir à bout de la tuberculose il faudrait commencer par la prévention qui reste un moyen efficace. L’inde reste le pays ou le taux de la tuberculose est le plus élevé avec un cas sur quatre signalé dans le monde. Le gouvernement s’engage à éradiquer la tuberculose d’ici 2025 et l’inscrit dans  une priorité essentielle, cinq ans avant l’objectif convenu à l’échelle mondiale.

Dr Fujiwara a fait savoir que le rapport de l’Organisation Mondiale sur la Santé sur l’Inde, montre que le nombre de personnes atteintes par la tuberculose est en baisse et la priorité est donnée à cette maladie par les dirigeants politiques. Donc, il est possible de réaliser des résultats concrets, sur un laps de temps même dans les pays les plus vastes et les plus diversifiés du monde. Il faut constater aussi que la tuberculose ne baisse pas aussi rapidement en Inde, car les progrès sont encore trop lents pour atteindre les objectifs. Et pour espérer mettre fin à la tuberculose à l’échelle mondiale, il faudrait d’abord penser à la mettre fin en Inde.

sensite